Samuel Poulin appelle les citoyens à voter lors de son bilan de campagne

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Samuel Poulin appelle les citoyens à voter lors de son bilan de campagne
Le candidat de la CAQ, Samuel Poulin, dresse le bilan de sa campagne en compagnie de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

POLITIQUE. Le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Samuel Poulin, a fait le bilan de sa campagne électorale en compagnie de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, le 26 septembre, appelant les citoyens à voter en grand nombre.

Le député sortant affirme être le seul candidat de Beauce-Sud à avoir pris un engagement local, soit la modernisation de l’urgence de l’hôpital de Saint-Georges. « Quiconque y est allé sait qu’elle a besoin d’amour. Il est important de commencer le plan clinique, de commencer les plans et devis et d’aller chercher les sommes financières au cours des quatre prochaines années », soutient-il.

M. Poulin indique également que la CAQ va continuer d’aider financièrement les entreprises pour contrer le manque de main-d’œuvre. « C’est un moyen d’augmenter la qualité des emplois et les salaires en Beauce », précise-t-il. Celui-ci ajoute vouloir ajouter des places à 8,70 $ et défendre la gestion de l’offre.

Bien que les gens puissent percevoir une lutte à deux entre le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ), Jonathan Poulin et lui, M. Poulin assure ne sous-estimer personne. « Je vois plus une lutte à trois dans Beauce-Sud. Sur le terrain, on entend aussi beaucoup parler d’Hans Mercier du Parti 51 », mentionne-t-il.

Lors de ce point de presse, le candidat caquiste s’en est d’ailleurs pris au PCQ. « Éric Duhaime cache son programme. Il est contre les aides aux entreprises, contre les services de garde à 8,70 $. »

De son côté, Mme Guilbault invite les électeurs à regarder son bilan. « Il fait avancer ses dossiers. Il est influent au sein du caucus », indique-t-elle.

De plus, elle croit que l’économie sera la « question de l’urne » lors du vote. « La CAQ est le meilleur parti pour gérer l’argent des Québécois et est celui qui en redonnera le plus dans les poches de nos familles », dit-elle en rappelant les promesses de baisse d’impôts, la remise de 400 $ à 600 $ et la remise allant jusqu’à 2000 $ pour les aînés de 70 ans et plus.

« D’un point de vue humain, ça prend un député, peu importe son parti et celui au pouvoir, en mesure de travailler de manière constructive avec le gouvernement pour faire avancer les dossiers et je pense que Samuel Poulin est le meilleur candidat, peu importe quel parti formera le gouvernement bien que je souhaite que ce soit nous », poursuit-elle.

M. Poulin assure recevoir un accueil chaleureux dans la majorité de ses interactions avec les citoyens. « Les gens nous disent : « Vous méritez un vrai mandat. » On sent que les gens veulent rester à la table des décisions », conclut le candidat de la CAQ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jocelyne Gamache
Jocelyne Gamache
4 mois

Je vais appuyer moi aussi Samuel. Il s’occupe de la région, lui. Votez pour Duhaime = 4e opposition pendant 4 ans. Samuel est crédible et très présent partout dans le comté.