Des festivaliers plus qu’heureux de se retrouver autour de la musique country

Amélie Carrier, Collaboration spéciale
Des festivaliers plus qu’heureux de se retrouver autour de la musique country
Sylvie Roy a fait danser les festivaliers sur des airs country samedi après-midi, sous le grand chapiteau. (Photo : Photo Amélie Carrier)

Le festival Nashville en Beauce battait son plein à Saint-Prosper hier, le samedi 30 juillet, dans le cadre de la troisième journée de sa 13e édition. Pour l’occasion, de nombreux rendez-vous musicaux et familiaux étaient à l’honneur de la programmation proposée sur place.

À lire également: «Nashville en Beauce: une programmation des plus diversifiées pour la 13e édition»

Durant les 48 premières heures de l’événement destiné aux jeunes et aux moins jeunes, les personnes présentes ont notamment eu droit à une performance du groupe Sound Trip sous le grand chapiteau, le jeudi 28 juillet, ainsi qu’à une prestation de Patrick Norman au centre récréatif Desjardins, le vendredi 29 juillet. Des cours de danse et un souper hot-dog offert à prix modique ont d’ailleurs complété le début des festivités cette année.

Un premier samedi assez prisé

L’après-midi du 30 juillet a pour sa part commencé par une parade d’autos antiques sur la 20e Avenue. Dès 13 h, les amateurs de voitures installés par dizaines aux abords des rues de la municipalité ont pu voir défiler différents modèles de véhicules popularisés il y a plus d’une cinquantaine d’années. Ces derniers ont entre autres pu y admirer une Buick Super 1947, une Buick Roadmaster 1957, une Pontiac Parisienne 1962, une Ford Mustang 1965, une Volkswagen Sports Bug 1973, de même qu’une Mini Austin de couleur jaune éclatante.

Pendant ce temps, les enfants faisaient la file pour se faire maquiller en animaux ou en super-héros et ils avaient du plaisir à glisser dans les jeux gonflables multicolores sur le site. Les adultes, quant à eux, étaient rassemblés sous la tente pour bouger au son de chansons telles que I See Country de l’artiste américain Ian Munsick, Take Me Home de la chanteuse canadienne Jess Moskaluke, ainsi que Sold de l’interprète étatsunien John Michael Montgomery. Arborant leurs chapeaux et leurs bottes de cowboy, les danseurs étaient dirigés par Sylvie Roy, une habituée de l’endroit.

Ayant tous été en mesure de trouver leur compte chacun de leur côté, les petits et les grands ont par la suite pu se rejoindre en famille pour voir une exposition d’insectes vivants et naturalisés présentée par La Bibitte Mobile, entreprise fondée par l’entomologiste Pierre-Olivier Ouellet. Les plus courageux ont non seulement eu l’opportunité d’y manipuler un scarabée royal provenant de l’Afrique de l’Ouest, des larves blanches et un mille-pattes, mais également d’y observer plusieurs autres insectes, arachnides et reptiles de toutes sortes.

Des visiteurs enchantés d’être de la partie

Interrogée à propos des moments forts de ce rendez-vous estival annuel, la présidente de l’événement a d’abord souligné l’ambiance chaleureuse qui y régnait depuis les premiers balbutiements de l’édition 2022, jeudi passé.

«Ça va très bien jusqu’à maintenant. On est contents. Les gens ont l’air heureux de se retrouver de nouveau après toutes ces années et de danser les uns avec les autres car ça swingue vraiment sous le chapiteau. En plus, la température est de notre côté», confie Suzanne Lantagne.

La principale intéressée nous a ensuite témoigné de l’enthousiasme partagé par tout le monde par rapport à l’accessibilité au festival. «Bien que nos spectacles de grande envergure soient payants, comme celui de Sylvain Cossette à l’aréna hier soir, par exemple, l’entrée à la plupart de nos activités ne requiert aucun frais d’admission. C’est quelque chose qui demeure encore et toujours apprécié du public», renchérit-elle.

Un deuxième week-end rempli d’incontournables

Puisque Nashville en Beauce se poursuivra aujourd’hui, le dimanche 31 juillet, et la fin de semaine prochaine, du 4 au 7 août, Madame Lantagne a enfin tenu à rappeler quelques-uns des incontournables à venir pour les passionnés de country de la région et des environs.

«Parmi les moments à ne pas manquer se trouvent l’hommage à Elvis Presley du 4 août, à 20 h, suivi de la parade de chevaux et de voitures illuminés, à 21 h. J’aimerais aussi inviter les gens à assister aux représentations de Roch Voisine et du Boogie Wonder Band les 5 et 6 août, en soirée. Je souhaite finalement que tous et chacun participent à la journée de clôture du festival, le 7 août, durant laquelle se tiendra la parade tant attendue de chevaux et de chars allégoriques à partir de 12 h 30», conclut la présidente.

Notons qu’il est possible de visiter le site Web www.nashvilleenbeauce.com afin de connaître l’intégralité de la programmation prévue pour la deuxième moitié de ce festival prospérien.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Kkun
Kkun
14 jours

C’est qui la dame en blanc qui danse?