Un avertissement de smog hivernal en Chaudière-Appalaches

Environnement Canada a émis un avertissement de smog en vigueur pour la région de Chaudière-Appalaches, et ce, jusqu’à vendredi matin.

Cette détérioration de la qualité de l’air se caractérise par l’apparition dans l’air d’une brume jaunâtre principalement constituée de particules fines, potentiellement toxiques et polluantes.

La plupart des personnes ne ressentent pas d’effets significatifs sur leur santé. Les personnes plus susceptibles de ressentir les effets causés par le smog sont celles ayant des problèmes respiratoires ou cardiaques, les personnes âgées et les jeunes enfants peuvent être affectés par la présence de smog, tout comme les sportifs effectuant des activités physiques intenses à l’extérieur.

Ces gens sont invités à restreindre la durée et l’intensité de leurs activités à l’extérieur pendant les épisodes de smog. Il est possible de retourner à des activités extérieures de durée et d’intensité normales dès que la fin de l’épisode de smog est annoncée.

Soulignons que les effets du smog sur la santé peuvent se manifester par une irritation des yeux, du nez et de la gorge, de la toux, une respiration plus difficile et de l’essoufflement.

Des gestes à faire au quotidien

D’après Environnement Canada, chacun peut améliorer la qualité de l’air en posant des gestes simples comme utiliser le transport collectif, réduire la vitesse de son véhicule ou éviter de laisser tourner inutilement le moteur.