Un budget marqué par un nouveau rôle d’évaluation à Beauceville

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Un budget marqué par un nouveau rôle d’évaluation à Beauceville
Le conseil de ville de Beauceville a présenté un budget de 13,1 M$ le 20 décembre. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

MUNICIPAL. Le conseil de ville de Beauceville a présenté un budget équilibré de 13,1 M$ lors d’une séance extraordinaire le 20 décembre.

Il s’agit d’une hausse de 866 000 $ par rapport à celui de l’an dernier. Environ 78 % de cette somme proviendra des taxes municipales. Le reste sera perçu à partir des services rendus par la ville, les paiements tenant lieu de taxes et les transferts gouvernementaux.

Pour ce qui est des dépenses, la Ville prévoit des coûts de 2,54 M$ pour le secteur de la voierie et du transport, de 2,41 M$ au remboursement de la dette et affectation, ainsi que 2,4 M$ pour l’hygiène du milieu.

On retrouve également une hausse de la quote-part versée à la MRC Beauce-Centre. Celle-ci a bondi de 257 000 $ pour atteindre près de 944 000 $. Une somme de 780 000 $ est prévue pour l’aréna et le plateau multisport. C’est 228 000 $ de plus qu’en 2022.

Compte de taxes

Quant au compte de taxes, il augmentera de 4,54 % pour les résidents du secteur desservi et de 2,72 % pour ceux dont les résidences ne sont pas desservies.

Pour une résidence moyenne de 184 577 $, le propriétaire devra débourser 2809 $. En 2022, la valeur moyenne d’une maison était de 157 179 $, le compte de taxes s’élevait alors à 2687 $. La principale augmentation se situe au niveau du bac brun. Il en coûtera 85 $ pour une maison moyenne. 

Nouveau rôle d’évaluation

L’année 2023 marque l’arrivée d’un nouveau rôle d’évaluation à Beauceville. Celui-ci sera en vigueur pour les trois prochaines années. La richesse foncière est maintenant d’environ 695 M$, en hausse de 20,8 % par rapport à 2022, selon les données mentionnées par M Vallée. « La ville a longtemps été sous-évaluée. Il y a eu un rattrapage qui a été fait », a-t-il ajouté.

Pour éviter une hausse trop importante du compte de taxes, Beauceville a abaissé sa taxe foncière. Pour le secteur résidentiel, elle a diminué de près de 0,12 $ pour atteindre 0,787 9 $ par 100 $ d’évaluation. Le taux a également diminué pour les secteurs commercial et industriel. Seul le taux pour les terrains vagues desservis a augmenté de 1,587 9 $ à 1,704 5 $. « La Ville veut ainsi inciter les propriétaires à construire », précise le directeur général.

Plan triennal d’immobilisations

La somme des projets prévus au plan triennal d’immobilisations (PTI) pour l’année 2023 totalise 7,64 M$. On retrouve notamment la réfection de la 9e Avenue entre la 139e Rue et la 155e Rue au coût de 2,54 M$. Sa réalisation est conditionnelle à l’obtention d’une subvention. On retrouve également la conduite d’aqueduc sous la rivière Chaudière. Le tout est estimé à 1,2 M$. Beauceville prévoit utiliser le programme de la taxe sur l’essence et la contribution du Québec (TECQ) pour le financer.

En 2024, la Ville prévoit investir 4,69 M$. Les principaux projets concernent la réfection de services municipaux. Le conseil a inscrit la construction d’une nouvelle caserne incendie en 2025. Une somme de 5,5 M$ est prévue au PTI.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires