Un cancer très répandu, mais peu connu

Par Mathieu Galarneau
Un cancer très répandu, mais peu connu
L’appareil digestif humain.

SANTÉ. La cancer colorectal représente la troisième forme de cancer la plus diagnostiquée au Canada. On estime que 13 % de tous les nouveaux cas de cancer de 2015 seront de type colorectal.

Alors que Chantal Paquet revient d’Allemagne pour subir des traitements sophistiqués contre la maladie, on estime que 25 000 nouveaux cas seront observés cette année, selon les statistiques disponibles sur la Société canadienne du cancer. Il s’agit d’un cancer un peu plus présent chez les hommes que chez les femmes.

Et ce type de cancer cause un haut taux de mortalité: C’est la 2e principale cause de décès par cancer chez l’homme et la 3e principale cause de décès par cancer chez la femme au Canada. Le nombre de décès estimé se situe à 9300 cette année.

Selon les estimations de 2010, un homme sur 14 et une femme sur 16 seront atteints de ce type de cancer au cours de leur vie, alors qu’un homme sur 29 et une femme sur 32 en décèderont.

Voilà pour les statistiques, mais quel est ce cancer au juste?

Le cancer colorectal est une tumeur maligne qui apparaît dans les cellules du colon ou du rectum. Cette tumeur peut ensuite se propager ailleurs dans le corps.

Certaines cellules du colon ou du rectum peuvent pousser de façon anormale et créer des polypes, qui ne sont pas cancéreux. Toutefois, des changements dans ces cellules peuvent aussi engendrer des états précancéreux, qu’on appellent alors polypes précancéreux. Dans certains cas, des modifications dans ces cellules peuvent causer un cancer colorectal, le plus souvent dans les cellules glandulaires qui produisent du mucus et des liquides digestifs.

Pour en savoir plus, consultez le site de la Société canadienne du cancer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires