Un deuxième trimestre rouge pour le Groupe Canam

Bien que les revenus du Groupe Canam soient en fortes progressions, la perte nette attribuable aux actionnaires au deuxième trimestre de 2016 s’est élevée à 28,4 M$ ou 0,61 $ par action, comparativement à un résultat net de 10 M$ ou 0,24$ par action pour le deuxième trimestre de 2015.

Cela s’explique par une provision de 32 M$ après impôts sur un dépassement de coûts d’un projet complexe, qui demeure confidentiel pour le moment, et ce, tel qu’annoncé le mois dernier.

À la lumière des résultats de ce trimestre, Marc Dutil, président et chef de la direction de Groupe Canam, a annoncé un recentrage des activités de cette division.

«Alors que les performances des activités de bâtiments, de FabSouth et de celles de ponts nous permettent d’envisager l’avenir avec confiance, la performance décevante de notre division de charpente métallique lourde nous oblige à revoir profondément notre stratégie sur ce marché», explique ce dernier.

«Bien que nous soyons très fiers de cette expertise manufacturière et technique dans les projets complexes, les résultats financiers doivent inévitablement justifier l’ampleur des ressources humaines, physiques et financières que la Société y investit», précise M. Dutil.

La société a donc mis en œuvre un plan d’action pour restructurer les opérations et devra inévitablement se prononcer sur l’avenir de la compagnie sur la réalisation de ce type de grands projets complexes.

Mentionnons que les activités de charpente métallique lourde à la fin du deuxième trimestre de 2016 ne représentaient que 12,4 % du carnet de commandes total. Celui-ci s’élevait à 1248 M$ au 2 juillet 2016 comparativement à 1058 M$ au 27 juin 2015.

Revenus en hausse

Les revenus consolidés du deuxième trimestre de 2016 ont toutefois progressé de 62,5 M$ pour s’élever à 434,3 M$, comparativement à des revenus de 371,8M$ pour le même trimestre en 2015. Les revenus consolidés après les six premiers mois de 2016 ont augmenté de 204,1 M$ pour s’élever à 885 M$, comparativement à des revenus de 680,9 M$ pour la même période en 2015. Ces hausses proviennent des activités de charpentes métalliques et de ponts, ainsi que par la hausse du dollar américain par rapport au dollar canadien.

Après les six premiers mois de l’exercice 2016, la perte nette s’établit toutefois à 20,1 M$ contrairement à un bénéfice de 14,4 M$ pour la période correspondante en 2015.

Malgré tout, le conseil d’administration a approuvé le paiement d’un dividende de 0,04 $ par action payable le 30 septembre.