Un premier pas vers l’élimination des horaires de faction

Serge -Lamontagne redaction@lavoixdusud.com

Un premier pas vers l’élimination des horaires de faction
Directeur des services préhospitaliers et ambulanciers au CISSS de Chaudière-Appalaches, Richard Ouellet. (Photo : (Photo gracieuseté))

SANTÉ. Le gouvernement du -Québec, par l’entremise du ministre de la Santé Christian Dubé, annonce le versement de 25,9 M$ pour la bonification de la couverture ambulancière dans 11 régions du Québec, ce qui aura un impact sur 46 horaires de faction.

S’ajouteront 3 M$ pour l’ajout de 17 000 heures par année de couverture supplémentaire dans les régions afin de permettre des ajouts de ressources ponctuels.

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a confirmé par voie de communiqué, le mardi 14 juin, qu’une somme de 249 697 $ sera octroyée au CISSS de Chaudière-Appalaches pour l’ajout, d’ici le 31 mars 2023, de 5 110 heures par année en mode horaire à la centrale ambulancière de Saint-Charles qui, jusqu’ici, fonctionne à raison de 10 heures par jour de couverture horaire et de 14 heures par jour en horaire de faction.

De son côté, le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, faisait de même et mentionnait, lui aussi par voie de communiqué le 17 juin, qu’une somme supplémentaire de 1 162 498 M$ serait consentie pour la bonification des ressources ambulancières dans le secteur Beauce-Nord. Cela devrait se traduire par l’ajout de 17 520 heures par année en mode horaire pour les trois ambulances se trouvant dans le secteur de Beauceville qui comprend cette localité ainsi que Saint-Joseph et East-Broughton.

Pour ce dernier secteur, deux ambulances (East-Broughton et Beauceville) bénéficieront de bonifications partielles (les horaires de faction seront transformés en horaires de 12 heures de jour) alors que celle de Saint-Joseph sera convertie en horaire à l’heure à 100 % (24 heures), en déploiement dynamique pour aider des secteurs comme Sainte-Marie, Thetford ou Saint-Georges, au besoin.

Directeur des services préhospitaliers et ambulanciers au CISSS de Chaudière-Appalaches, Richard Ouellet se réjouit de cette annonce qui, a-t-il précisé, touchait huit ambulances « qui seront bonifiées, transformées ou semi-transformées » en Chaudière-Appalaches.

Outre Saint-Charles et les trois ambulances de Beauceville, La Guadeloupe (Beauce-Sud), Saint-Fabien-de-Panet et Montmagny pour la Côte-du-Sud, ainsi que Disraeli sont les autres secteurs touchés par cette annonce gouvernementale qui, selon lui, est majeure, car elle donne le signal, à court ou moyen terme, de l’élimination de nombreux horaires de faction partout au Québec.

« Nous avons actuellement 13 unités avec des horaires de faction en Chaudière-Appalaches et au bout de ces transformations, il n’en restera plus que cinq », précise-t-il.

Déploiement dynamique

Avec ces annonces, Richard Ouellet ajoute que le CISSS mettra en place un plan de déploiement dynamique des ambulances en fonction de la demande, ce qui ne pouvait se faire avec le concept les horaires de faction. Il ajoute que cette transformation se traduira assurément par l’ajout de nouveaux ambulanciers à plus ou moins brève échéance.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires