Adam Auclair teste ses habiletés au 17e Défi Est-Ouest

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Adam Auclair teste ses habiletés au 17e Défi Est-Ouest
Adam Auclair (45) a effectué trois plaqués et un sac du quart dans cette rencontre de joueurs étoiles. (Photo : Gracieuseté – Robert Greeley/U Sports)

Demi défensif et secondeur chez le Rouge et Or de l’Université Laval, Adam Auclair était fier de sa performance à la suite du 17e Défi Est-Ouest, le 11 mai à Ottawa.

Présenté sur le campus de l’Université Carleton, ce match regroupait les meilleurs espoirs en football du Sport interuniversitaire canadien (SIC) admissibles au repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF) en 2020.

Cette rencontre était précédée par quatre jours d’entraînement avec des spécialistes pour chaque position. Auclair a profité des conseils de Paul-Eddy St-Vilen, responsable de la défensive pour l’Est, ainsi que d’Antoine Pruneau, maraudeur chez le Rouge et Noir d’Ottawa.

«Paul-Eddy a déjà joué pour le Rouge et Or. C’est un excellent entraîneur. Antoine m’a fait pratiquer le rôle de maraudeur. Je n’avais pas joué à cette position depuis les Dragons (Polyvalente de Saint-Georges). Le maraudeur voit moins d’action parce qu’il est là en soutien au demi défensif. Il joue un peu le rôle du grand frère», explique le footballeur de Notre-Dame-des-Pins.

Lors du Défi Est-Ouest, Adam Auclair a ainsi joué sur trois positions à différents moments. Dans le revers de 35-17 face à l’Ouest, ce dernier a effectué trois plaqués et un sac du quart. Auclair a aussi permis à Marc-Antoine Dequoy, demi de coin, d’effectuer un échappé recouvert.

Adam Auclair a joué trois saisons avec le Rouge et Or. (Gracieuseté – Mathieu Bélanger)

«C’était à la fin du match, où j’ai fait perdre le ballon au porteur. Pour moi, le pointage n’est pas vraiment important. J’étais là pour montrer ce que je pouvais faire sur le terrain. Les secondeurs hybrides et maraudeurs sont des postes recherchés dans la LCF», dit-il.

Intensité

S’il décrit cette semaine de football comme un important défi d’intensité, Adam Auclair n’a pas eu de contacts directs avec des recruteurs de la LCF.

«Mon agent a juste dit que des responsables de clubs ont aimé ce qu’ils ont vu. Je veux jouer professionnel et la LCF est une bonne alternative», affirme l’athlète de 23 ans.

Cet automne, il entamera sa quatrième saison au sein du Rouge et Or. Dans son parcours de footballeur, Adam Auclair compte sur le soutien familial. Ses parents et sœurs étaient présents au Défi Est-Ouest, ainsi que son frère Antony, qui a fait le voyage de Tampa Bay à Ottawa.

«Mon oncle Mario était là aussi. Il a créé le programme des Dragons et joué avec les Gee Gee’s d’Ottawa. Le Défi Est-Ouest était vraiment le fun et bien organisé. Je vais utiliser toutes les choses apprises dans ma prochaine saison», assure le Beauceron de 6’2 et 205 livres.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des