Agrandissement et virage technologique à l’ABBS

Agrandissement et virage technologique à l’ABBS
Christine Simard, conseillère principale en mobilisation chez Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, Cathy Bourdages, ajointe aux présidents chez Garaga, France Bourque, présidente du conseil d'administration de l'ABBS, Marie-Claude Bilodeau, directrice générale de l'ABBS, Samuel Poulin, député de Beauce-Sud, et Nancy Rhéaume, conseillère en communication et en vie associative chez Desjardins.

Après avoir connu une augmentation constante et significative de sa clientèle au cours de la dernière année, l’Association bénévole Beauce-Sartigan (ABBS) a procédé à l’agrandissement de ses locaux afin d’en doubler la superficie et d’être en mesure de mieux répondre aux besoins variés des personnes âgées résidant sur son territoire.

À lire également: «Des cartes de souhaits font 1207 heureux en Beauce-Sartigan»

À l’occasion de sa journée portes ouvertes du mardi 22 janvier et de l’inauguration officielle de son nouvel espace de travail, l’organisme a partagé les plus récentes statistiques de son volet réservé aux aînés.

En date du 1er décembre dernier, ses bénévoles avaient effectué 600 accompagnement-transports de plus qu’au même moment l’année précédente. Quelque 50 personnes ont d’ailleurs commencé à y faire du bénévolat depuis le mois d’avril 2018.

Cette salle servira à la formation et au répit des bénévoles et des proches aidants.

«C’est plus de volontaires que l’on mobilise habituellement pendant une année complète. Nous avons le vent dans les voiles et plusieurs organisations s’inspirent de nos pratiques», souligne la présidente du conseil d’administration de l’ABBS, France Bourque.

Notons qu’une salle informatisée de formation et de répit, un local d’archives et une pièce qui pourra être louée aux différents partenaires de l’association sont les principaux ajouts effectués à l’emplacement existant.

«C’est beau, c’est plaisant et c’est vivifiant de voir notre organisation déployer ses ailes», confie la directrice générale, Marie-Claude Bilodeau.

Alléger la tâche des proches aidants

Les intervenants de l’Association bénévole Beauce-Sartigan en ont également profité pour dévoiler une nouvelle stratégie de déploiement, qui s’inscrit dans sa troisième planification stratégique mise de l’avant il y a environ un an.

L’ABBS a doublé la superficie de ses locaux.

Dans le but de permettre aux propriétaires d’entreprises de la MRC Beauce-Sartigan d’offrir des services aux aidants naturels qui travaillent pour eux, l’ABBS a développé un système de référence spécifique qui leur est destiné.

«L’objectif est d’éviter l’absentéisme des proches aidants dans les compagnies grâce à l’aide de nos bénévoles, tout en conservant la main d’oeuvre et les talents dans la région», renchérit Mme Bourque.

Rejoindre un maximum de familles

Outre l’agrandissement de ses bureaux, l’organisme entreprendra prochainement un virage technologique et procédera à une mise à niveau informatique.

«Nous voulons réaliser des groupes de soutien par visioconférence afin de rejoindre les proches aidants en emploi dans le confort de leur domicile et à des heures qui leur conviennent», ajoute la principale intéressée.

Cette pièce pourra être louée à différents partenaires.

D’une valeur totale de 80 000 $, l’ensemble du projet a été financé à raison de 34 000 $ par l’entremise de quatre principaux partenaires financiers, soit Centraide Québec-Chaudière-Appalaches, Garaga, Desjardins et Altrum.

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, a aussi octroyé un montant de 3000 $ à l’Association bénévole Beauce-Sartigan. «Vous êtes un point de repère pour les proches aidants de la Beauce et un endroit où ils se sentent écoutés, compris et appuyés», conclut-il.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des