Agression à Saint-Georges: cause reportée pour les cinq accusés

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Agression à Saint-Georges: cause reportée pour les cinq accusés
Le palais de justice de Saint-Joseph.

Les cinq accusés en lien avec l’agression survenue dans une résidence de la 127e Rue à Saint-Georges sont brièvement revenus en cour le 21 septembre au palais de justice de Saint-Joseph.

Shadi Hajj Hassan, Josue Estel, Mory Diallo, Darnel Bamba et Mohammed Abdel ont vu leur dossier respectif être remis au 1er octobre prochain. Ceux-ci demeureront détenus d’ici là.

Rappelons que le premier est notamment accusé de tentative de meurtre à l’endroit de l’une des deux personnes qui se trouvaient à l’intérieur d’une résidence de la 127e Rue. Il fait également face à des accusations d’introduction par effraction, de vol qualifié en utilisant une arme à feu prohibée et de voies de fait graves.

Pour leur part, Abdel, Bamba et Diallo sont accusés de vol qualifié en utilisant une arme à feu prohibée et de voies de fait graves.

Quant à Estel, des accusations d’introduction par effraction, de vol qualifié en utilisant une arme à feu prohibée, de voies de fait graves et de voies de fait ont été déposées contre lui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires