Alternative extérieure profitable chez les gyms de la région

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Alternative extérieure profitable chez les gyms de la région
Malgré les durs efforts physiques, on garde le sourire sous le soleil ! (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Le lundi 22 juin, les gyms seront autorisés à rouvrir leurs installations intérieures. En attendant la décision de la Direction de la santé publique du Québec, plusieurs d’entre eux ont organisé des entraînements extérieurs.

Sur son terrain de stationnement à Saint-Georges, le Studio Santé Gym donne des cours de groupe chaque semaine. Chaque séance compte un maximum de dix participants, incluant l’entraîneur.

«On respecte la distance de deux mètres. Les équipements sont désinfectés avant et après chaque séance. Des gens suivent un entraînement privé après les séances en groupe», dit Éric Gosselin, propriétaire de l’entreprise.

Le gym ne pouvait pas transporter tous ses équipements à l’extérieur, mais l’expérience reste un franc succès auprès des amateurs de fitness. Le Studio Santé Gym poursuivra d’ailleurs ses entraînements extérieurs jusqu’au 18 juillet, malgré la réouverture des installations intérieures.

«Nous faisons également des séances d’entraînement à Saint-Prosper (parc Jacques Roy). L’entraînement extérieur deviendra un complément à nos services lors des prochains étés», indique M. Gosselin.

Formule déjà testée

Le Centre Hamann a choisi le stationnement du Tigre Géant pour tenir des entraînements extérieurs en petits groupes. Les gens pratiquaient des exercices comme les squats et redressements assis.

«On avait déjà fait des entraînements semblables dans différents villages de la région. Ces entraînements misent sur le plaisir du participant, qui va à son rythme. On va toutefois cessé les cours avec la réouverture du centre», explique le propriétaire, Alexandre Hamann.

Chez Léveil Crossfit, des cours extérieurs bodyweight se déroulent sur le stationnement. Le gym a aménagé 12 stations regroupant 70 % des équipements utilisés normalement à l’intérieur.

«On avait appliqué la même formule lors des trois étés précédents. Nos membres adorent s’entraîner dehors pendant les belles journées d’été. On va continuer à le faire, tout en respectant les normes sanitaires du gouvernement», mentionne le propriétaire, Bobby Tanguay.

Pour connaître les mesures sanitaires devant être appliquées par les gyms, cliquez ici.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des