Apporter de la douceur aux personnes âgées de Beauce-Sartigan grâce à diverses activités

Apporter de la douceur aux personnes âgées de Beauce-Sartigan grâce à diverses activités
Bella Bolduc, Céline Gravel et Réjeanne Poulin font partie des 16 personnes âgées choisies afin de participer à la toute première Journée de rêve des aînés à Saint-Georges, qui s'est tenue le vendredi 14 juin 2019. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Dans le but de briser la solitude des personnes âgées et de leur faire vivre un moment inoubliable, l’Association bénévole Beauce-Sartigan (ABBS) a organisé sa toute première Journée de rêve des aînés qui s’est déroulée le vendredi 14 juin dernier, à Saint-Georges. Mis sur pied en collaboration avec la Fondation Elizabeth et Roger Parent, l’événement s’est tenu de 10h à 14h, au couvent des Sœurs de la Charité de Saint-Louis.

À lire également : «Un projet qui fera le pont entre les générations pour une deuxième année consécutive»

S’inscrivant dans la continuité du projet récemment initié par l’ABBS dans le cadre du programme gouvernemental intitulé Initiatives de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité et reposant sur la synchronicité et le savoir-être désiré par les deux organismes, cette journée a rassemblé un total de 16 participants.

Les aînés ont eu l’occasion de danser et de chanter sur place.

«Toutes les personnes présentes aujourd’hui ont été choisies parce qu’elles ont un petit réseau et qu’elles sont seules au quotidien. Certaines d’entre elles sont clientes de notre service de convalescence, alors que d’autres bénéficient de l’accompagnement-transport ou encore des visites et des téléphones d’amitié offerts par notre organisation», explique la directrice générale de l’Association bénévole Beauce-Sartigan, Marie-Claude Bilodeau.

Accueillis dès leur arrivée avec des petites bouchées comportant entre autres des raisins, du fromage, des sablés et des biscuits feuilles d’érable, de même que des breuvages tels que du café et du jus d’orange, les gens sur place ont pu s’adonner à diverses activités de loisir au cours de la matinée et de l’après-midi.

«Nous voulions créer un moment empreint de bienveillance, de respect et d’un peu de folie. Après avoir chanté et dansé tous ensemble sur la musique jouée par notre accordéoniste, Jocelyne, ils auront l’occasion de déguster un bon repas chaud pour ensuite se diriger à l’extérieur afin de prendre part à une activité symbolique qui sera suivie d’une envolée de ballons», renchérit la principale intéressée.

Maryse Parent (cinquième à partir de la gauche), directrice générale de la Fondation Elizabeth et Roger Parent, est entourée de membres de l’équipe de travail de l’ABBS et des bénévoles qui ont contribué au succès de l’activité.

Première fois en Beauce

L’idée derrière cet événement a été inspirée de ce qui se fait actuellement dans la région de Lévis et qui se poursuit depuis le mois d’octobre 2010.

«Nous planifions des Journées de rêve hebdomadairement pendant toute l’année à Saint-Jean-Chrysostome, au cours desquelles les promenades en nature permettant de côtoyer nos chevaux, nos poules et nos wapitis sont notamment à l’honneur. C’est d’ailleurs la première fois que l’initiative sort des murs de notre pavillon situé sur la Rive-Sud de Québec», précise la directrice générale de la Fondation Elizabeth et Roger Parent, Maryse Parent.

Ce sont donc 25 à 30 personnes âgées qui se réunissent, deux fois par semaine, au chalet en bois rond spécialement conçu pour la réalisation des activités de la fondation.

Marie-Claude Bilodeau accueille un participant lors de son arrivée.

«Notre mission principale est de rendre hommage à la contribution sociale des aînés et de souligner la richesse collective qu’ils représentent», ajoute cette dernière.

Instaurer une récurrence

Le succès de la première édition de l’événement ayant eu lieu à Saint-Georges la semaine dernière a été assuré par une dizaine de bénévoles bienveillants.

Ceux-ci ont non seulement été chapeautés par Mmes Bilodeau et Parent, mais également par les responsables de la promotion de la santé et du service d’accompagnement-transport à l’ABBS, Anne Roy et Nancy Dulac, ainsi que par la présidente du conseil d’administration de l’organisme beauceron, France Bourque.

Heureux de la tournure des événements, les membres de l’équipe de travail de l’Association bénévole Beauce-Sartigan espèrent quant à eux être en mesure d’offrir cette expérience de façon régulière dans un avenir rapproché.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire également : «Apporter de la douceur aux personnes âgées de Beauce-Sartigan grâce à diverses activités» […]