Axelle Doyon sort un premier album métal avec Principius

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Axelle Doyon sort un premier album métal avec Principius
En plus de chanter, Axelle Doyon a écrit plusieurs pièces de l’album. (Photo : gracieuseté – Pier-Anne Bilodeau Photographe)

Axelle Doyon, de Saint-Benoît-Labre, s’était spécialisée dans les reprises de métal symphonique. Résidant maintenant à Montréal, elle chante et écrit avec le groupe Principius, qui vient de sortir son premier album en carrière.

Ancienne étudiante en musique au Cégep de Sainte-Foy, Axelle Doyon a également suivi des cours privées de solfège et dictées mélodiques. Sa voix classique, mélangée à la musique métal, conférait un style unique à ses numéros sur scène.

« En m’inscrivant à des cours de scream, j’ai débloqué mes aptitudes pour aller chercher un ton plus grave. Mon chant s’éloigne de l’opéra auquel j’étais habitué. J’ai essayé de joindre différents groupes, mais c’était difficile de trouver ce que je voulais en Beauce et à Québec », dit l’artiste beauceronne de 27 ans.

Sur le web, elle découvre Principius, un groupe de Montréal au son death métal mélodique. Le trio de musiciens recherchait un nouveau chanteur, poste remporté par Axelle haut la main.

« Elle avait envoyé un excellent démo, mais nous voulions voir comment ça sortirait en personne. Ses capacités vocales sont vastes. C’est une fille cool avec du charisme », mentionne Hugues Berger-Pelletier, guitariste et auteur-compositeur.

Hugues Berger-Pelletier, guitariste et auteur-compositeur

Matériel 100 % original

Appelé Lingering in Despair, le premier album de Principius compte dix chansons. Les textes, tous originaux, ont été écrits par Axelle Doyon et Hugues Berger-Pelletier. Ce dernier a composé les partitions, conjointement avec Marc-Étienne Lebeau, second guitariste du groupe. Julien Daunais, bassiste, complète le quatuor.

« Nous cherchons toujours un batteur permanent. Pour l’album, les partitions ont été enregistrées par un musicien aux États-Unis. J’ai un petit studio chez moi, où l’on a mixé toutes les pistes », précise Hugues Berger-Pelletier.

Des thèmes durs ont inspiré Axelle Doyon dans l’écriture de ses textes. « Je pensais à la dépression, les crises de panique, la mythomanie ou l’abus de confiance. Il y a aussi le deuil, la maladie mentale et des expériences personnelles », indique-t-elle.

Les admirateurs d’Axelle Doyon seront surpris par la puissance de son registre vocal renouvelé, plus grave et criard. « Ça a été un long processus pour atteindre mon rêve. J’ai très hâte qu’on puisse faire des spectacles », confirme-t-elle, la Beauce figurant assurément sur sa liste.

L’album Lingering in Despair sera disponible en novembre sur les plateformes de streaming et le site Bandcamp. Pour suivre les activités du groupe, visitez la page Facebook Principius Band.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Réjean Bergeron
Réjean Bergeron
27 jours

Bravo Axelle. Cette jeune femme a toujours su présenter des performances originales lors de Cégeps en spectacle où des Mercredis-Étudiants lorsqu’elle étudiait au Cégep Beauce-Appalaches. Vrai qu’elle possède une voix puissante.