Beauceville : mise à jour sur la piste cyclable

Beauceville : mise à jour sur la piste cyclable
Serge Vallée, directeur général de Beauceville. (Photo : Capture d'écran)

MUNICIPALITÉ. > Les élus de Beauceville se font souvent questionner sur les travaux à venir qui permettraient de compléter la piste cyclable. Des mises au point ont été faites à ce sujet lors de la séance du 7 juin dernier.

Tout d’abord, le directeur général de la Ville, Serge Vallée a tenu à faire l’état de la situation concernant le mur de soutènement en face du pont, mur qui est en train de se désagréger, et la future descente qui permettra de relier la piste cyclable au boulevard Renault et peut-être même à l’île Ronde.

«Les estimations pour la réfection du mur de soutènement, faites auparavant, parlaient d’une facture de l’ordre de 3 millions $. Or, en faisant la descente de la piste cyclable à cet endroit, nous pourrons en même temps faire des travaux pour soutenir le mur. Les coûts seraient alors de l’ordre de 100 000 $, une économie substantielle pour la ville», indique M. Vallée.

Traverse

En ce qui concerne maintenant la traverse de la route 73 entre Beauceville et Notre-Dame-des-Pins, le maire François Veilleux indique qu’il y a toujours des discussions entre la Ville, la MRC et le ministère des Transports (MTQ).

«Je comprends les citoyens d’être impatients, mais nous devrons attendre une entente entre la MRC et le MTQ avant de procéder à des travaux, d’autant plus que les coûts sont importants. Nous espérons une décision au cours des prochaines semaines», a précisé le maire.

Il a de plus ajouté que le montant de 335 000 $ attribué à la piste cyclable lors de la séance n’est pas en prévision de travaux à venir dans ce secteur, mais plutôt une réserve au cas de dépenses imprévues.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alain
Alain
1 mois

Et ou en est le dossier entre Saint-Joseph et Beauceville, la partie fermée depuis deux ans dans le secteur du complexe multi-sportif. J’oubliais les travaux en attente depuis deux ans le long des rapides du diable.