Beauceville souhaite que soit reconsidérée l’aide aux sinistrés commerciaux

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Beauceville souhaite que soit reconsidérée l’aide aux sinistrés commerciaux
Le maire de Beauceville ne ménage pas les efforts, avec toute son équipe, afin que Beauceville retrouve son erre d’aller. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Tel un joueur de hockey qui bataille dans les coins de patinoire pour donner la victoire à son équipe, le maire de Beauceville, François Veilleux, ne baisse pas les bras malgré le malheur qui s’est abattu sur la ville le mois dernier.

C’est avec une analogie de hockey que François Veilleux image la résilience, le courage et la détermination qui anime l’ensemble de son équipe. On se réjouit d’avoir un comité de mesures d’urgence efficace ainsi un plan d’action bien rodé, et ce, même si les inondations de cette année ont été historiques.

L’heure est maintenant à la reconstruction afin d’effacer les dernières traces laissées par la Chaudière.

Le conseil municipal a adopté une résolution afin de demander au gouvernement Legault de reconsidérer l’aide aux sinistrés commerciaux. Présentement, pour être admissible au programme d’indemnisation et d’aide financière pour entreprises et propriétaires de bâtiments locatifs, il faut déclarer un revenu brut inférieur à 2 M$ pour les deux années précédant le sinistre. «C’est ça qui nous fait mal présentement. Plusieurs commerçants ont un chiffre d’affaires plus élevé, comme les stations d’essence, mais on sait que leur marge de profit est grandement inférieure à 2 M$ et c’est ce qui les empêche de reconstruire leur commerce», estime M. Veilleux.

«J’ai eu des discussions avec Luc Provençal à ce sujet et le mieux pour nous, était de faire une résolution conjointe avec toutes les municipalités riveraines touchées. J’en ai parlé avec les autres maires et c’est ça qui va porter le plus. Encore plus qu’un coup de téléphone ou une rencontre», explique-t-il.

Son objectif est de donner un coup de pouce pour que s’accélère le retour à la vie normale pour les commerçants. On sait que «sans vie économique, une communauté se meurt», mentionne Luc Provençal dans une vidéo sur les inondations, publiée sur sa page Facebook.

Le maire rencontre les commerçants

Les 54 commerçants, locataires et propriétaires, touchés par les inondations seront tous rencontrés par François Veilleux et le directeur général de Beauceville, Félix Nunez, prochainement. «Ce qu’on a comme son de cloche présentement c’est que les gens veulent rester sur le boulevard Renault. On est en train de bâtir un plan d’aide avec la Corporation de développement industriel de Beauceville. Notre but c’est de s’assurer que les gens restent à Beauceville», ajoute le maire.

Si certains commerçants ont déjà choisi de plier bagage, la grande majorité a choisi de se relever les manches et de reprendre les affaires dès que possible. Les réouvertures des différentes entreprises seront annoncées par le biais de la page Facebook de la Chambre de commerce de Beauceville.

D’ailleurs, le conseiller municipal Keven Boutin a indiqué qu’une grande corvée de nettoyage, organisée par la Chambre de commerce de Beauceville (CCB) conjointement avec la municipalité, aura lieu le samedi 11 mai dès 9h. Les citoyens sont invités à s’impliquer en amenant leur pelle, râteau, gants et balais. Le rassemblement aura lieu au centre culturel de Beauceville.

De plus, il ajoute qu’une campagne de financement pour les sinistrés a été lancée par la CCB afin de les aider à se remettre sur pied. Tous les détails pour contribuer à cette initiative citoyenne se retrouvent ici.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des