Beauceville termine son année avec un surplus de 684 000 $

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Beauceville termine son année avec un surplus de 684 000 $
Le maire de Beauceville, François Veilleux. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

La Ville de Beauceville a présenté ses états financiers le 27 mai dernier. Malgré des dépenses supplémentaires reliées à l’incendie de Royal Mat, à la quote-part de la Sûreté du Québec, à la voirie et au déneigement, la municipalité s’en tire avec un surplus de 684 181 $.

Les revenus et investissements ont été de 652 00 $ plus élevés que prévu, pour un total de 12 313 718 $. Cela s’explique majoritairement par une subvention de 500 000 $ pour la piste cyclable, 87 000 $ provenant des taxes, 50 000 $ supplémentaires de subvention pour la quote-part de la Sûreté du Québec, 13 800 $ de péréquation, 61 000 $ pour le déneigement, 43 000 $ pour la collecte intelligente des déchets et 45 000 $ pour les loisirs.

Quant aux dépenses, elles s’élèvent à 11 515 121 $. Elles ont augmenté pour les mêmes raisons qu’expliquées précédemment, soit 95 000 $ majoritairement relié à l’incendie de Royal Mat, 140 000 $ pour la voirie et le déneigement et 150 000 $ pour les prêts aux citoyens pour les fosses septiques.

Cela laisse un peu plus de 798 000 $ d’excédent pour l’exercice, qui avec l’aréna, les immobilisations, les propriétés et les affectations, amène le surplus de l’année 2018 à 684 181 $.

Pendant cette période, la Ville de Beauceville a investi un peu plus de 383 000 $ dans la réfection du rang Saint-Charles, 641 000 $ dans la route Fraser et 638 000 $ pour la 102e Rue et la 34e Avenue. S’ajoutent également des investissements de 550 000 $ dans la piste cyclable.

La dette est stabilisée

Depuis trois ans, la dette de la Ville de Beauceville s’est stabilisée. Elle est passée de 19,2 M$ en 2016 à 19,3 M$ en 2017 pour être légèrement réduite à 19,1 M$ en 2018.

Cependant, puisque le nouvel aréna et le projet multisports seront réalisés en 2019, 2020 et 2021, la dette augmentera, d’environ 2 M$, si l’on se fie au montage financier présenté en novembre 2018 pour ce projet. Une hausse de taxe de 0,02 $ du 100 $ d’évaluation a déjà commencé à être payée par les citoyens afin de réduire l’emprunt total nécessaire au projet.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des