Beaucoup d’initiatives régionales au CEB

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Beaucoup d’initiatives régionales au CEB
Tony Turcotte et Hélène Latulippe ont présidé l'Assemblée générale annuelle du CEB. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Le Conseil économique de Beauce (CEB) tenait, le 10 avril dernier, son assemblée générale annuelle en marge de la deuxième édition du Salon de recrutement à l’international.

Une soixantaine de personnes étaient rassemblées à Saint-Éphrem pour entendre les résultats de la dernière année. Le président du CEB, Tony Turcotte, a indiqué que deux grands dossiers ont marqué l’année 2018, soit l’organisation du Savoir Affaires Beauce, une compétition entrepreneuriale, ainsi que de nombreuses actions reliées à l’attraction de main-d’œuvre et au recrutement à l’international. «Ce sont 32 idées proactives et engagées qui ont été mises de l’avant», indique M. Turcotte.

Dans le rapport annuel, le bilan des différentes interventions réalisées du côté du développement des entreprises est détaillé. En bref, la directrice générale du CEB, Hélène Latulippe, indique que 166 visites en entreprises ont été réalisées par les commissaires industriels ainsi que les agentes de développements, et que 261 dossiers ont été travaillés. Tout cela a généré près de 199 M$ d’investissements. De plus, 30 700 $ ont été investis dans les projets de développement collectif dont le plan culturel de la MRC, La Beauce embauche, Beauce Numérique ainsi que Savoir Affaires.

Un total de 23 nouveaux jumelages s’est concrétisé du côté du mentorat d’affaires. De plus, 21 projets ont obtenu des fonds du CEB pour un peu plus de 357 000 $ en prêts autorisés. Cela a généré un peu plus de 1,4 M$ en investissements et créé ou maintenu 85 emplois dans la région.

En cours d’année, le CEB a organisé 10 activités où se sont réunis 2500 participants.

Défi de la main-d’oeuvre

«La pénurie de main-d’œuvre et les difficultés de recrutement ont continué d’être très importantes lors de la dernière année et nous n’avons pas fini d’en parler», indique M. Turcotte. Le CEB a continué d’être activement impliqué auprès de La Beauce embauche. Elle a également tenu la première édition du Salon Recrutement à l’international et réalisé un guide d’accueil pour les municipalités afin de bien accueillir les nouveaux arrivants. «Quand une quarantaine ou une soixantaine de personnes immigrantes arrivent dans une municipalité, ça change le visage de celle-ci», explique M. Turcotte.

Le CEB a aussi accompagné six entreprises lors des Journées Québec à Paris et 15 entreprises ont utilisé le nouveau service de consultations gratuites avec un avocat en immigration mis en place par l’organisation.

Changements au conseil d’administration

Le vice-président, Rémi Fortin et le trésorier, David Quirion ont quitté leurs fonctions. Luc Paquet a remplacé à la vice-présidence et Line Rouleau est devenue administratrice. Quant Frédéric Gagné qui était administrateur, il a été élu à titre de secrétaire-trésorier. Tony Turcotte a été reconduit au poste de président.

Du côté du budget du CEB les revenus ont été de 855 234 $ et les dépenses s’élèvent à 838 262 $. L’année 2018 se termine avec un excédent de 16 972 $.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des