Brigitte Boisjoli s’attaquera à du Plamondon

Brigitte Boisjoli s’attaquera à du Plamondon

Brigitte Boisjoli sera à Saint-Georges le 4 octobre.

Crédit photo : Beauce Média - Archives

Le grand public l’ignore parfois peut-être, mais la plume de Luc Plamondon se cache derrière bien des succès de la chanson québécoise. Dans son spectacle Signé Plamondon, qui sera présenté le jeudi 4 octobre prochain à la salle Alphonse-Desjardins du Cégep Beauce-Appalaches, dès 20h, la chanteuse Brigitte Boisjoli revisitera à sa manière quelques titres qui ont marqué le Québec des trente dernières années.

L’idée de départ est celle de son conjoint Jean-Philippe Audet. Le tout a ensuite été présenté à M. Plamondon, qui s’est montré très enthousiaste. De l’initiative est né l’album Signé Plamondon, sorti en octobre dernier, et bien sûr, la présente tournée.

«Ça me ressemble, même si les chansons n’avaient pas été écrites pour moi à la base. On voulait que ça ressemble à du Brigitte! […] Luc [Plamondon] a beaucoup aimé nos versions de ses chansons», a expliqué Brigitte Boisjoli.

Le 4 octobre, il sera notamment possible d’entendre des chansons telles que La complainte de la serveuse automate, Le Blues du businessman, L’homme de ma vie, Je t’oublierai (transformé en duo!), Question de feeling, L’amour existe encore, ou encore J’t’aime comme un fou. «On ne pouvait pas passer à côté! […] On a déterré des trésors des années 80 qui ont été des gros “hits”, mais qu’on n’entend plus, et on les a mélangés à d’autres chansons plus actuelles», de lancer l’artiste.

Un gros contrat

Si Brigitte Boisjoli compte déjà 22 ans de carrière musicale, elle a confié que chaque projet la sortait invariablement de son confort. Ceci est d’autant plus vrai dans la nouvelle tournée. «Plamondon, c’est du matériel à voix. Il faut être en ultra bonne forme mentale et physique pour chanter ça. C’est un défi chaque soir!»

De plus, normalement, l’interprète est sa propre metteure en scène. Or, dans le cas présent, elle est allée chercher un peu d’aide afin d’en donner encore plus à son public. En prêtant leur voix, ses musiciens, dont son pianiste Christian-Marc «Croustille» Gendron, seront également amenés à contribution. «On aime rire, moi j’aime raconter ma vie, on est une belle famille. On va avoir du fun!», a-t-elle assuré.

Pour en être, les billets sont au coût de 43 $. Ils sont en vente à la billetterie des Amants de la Scène, au 418-228-2455, ou encore via le site Web du diffuseur de spectacles.

Il est possible d’en savoir plus en visitant le www.brigitteboisjoli.ca.

Poster un Commentaire

avatar