Bruno Cyr course sur la terre battue en sol canadien et américain

Bruno Cyr course sur la terre battue en sol canadien et américain

Bruno Cyr roule en Pro-Stock depuis une quinzaine d'années.

Crédit photo : Gracieuseté

Surnommé «Le gentil géant», avec ses 6’5 et 250 livres, Bruno Cyr est pilote sur terre battue en série Dirtcar Pro-Stock.

«Quand j’étais jeune, mon père faisait des courses comme ça. J’ai commencé à rouler sur terre battue il y a une quinzaine d’années. Le feeling est différent sur ce genre de circuit. Les dérapages et dépassements sont fréquents», précise-t-il.

Bruno Cyr roule avec une voiture Pro-Stock possédant la carrosserie d’une Chevrolet SS, un moteur GM Crate 602 et des pneus Hoosier pour la conduite sur des pistes ovales en terre battue.

Bruno Cyr a remporté le championnat Pro-Stock 2018 de l’Autodrome Granby. (Gracieuseté – Daniel Mailhot Photo)

Résident de Saint-Georges, il a remporté le Championnat Pro-Stock 2018 de l’Autodrome Granby. Roulant avec l’équipe Cyr 33 Living the Dream, Bruno Cyr avait aussi fini en première place sur ce circuit en 2010. Celui-ci est composé de 12 courses présentées de mai à septembre.

«La compétition est devenue plus forte au fil des années. Cette saison, tout a bien fonctionné avec la voiture et ma conduite. Sauf une fois, j’ai terminé dans les trois premiers», d’ajouter le conducteur de 48 ans.

Canada/États-Unis

La course du 8 juin à Granby, où Bruno Cyr a obtenu la première place, figurait dans la programmation nord-américaine du Dirtcar Pro-Stock Championship Series.

Pendant la saison de ce circuit, Bruno Cyr a roulé notamment le 27 octobre à la Dirt Track du Charlotte Motor Speedway, en Caroline du Nord. Il a terminé ses deux courses en douzième (finale 30 tours) et cinquième position (finale 20 tours).

«J’avais obtenu des troisième et deuxième places aux qualifications, mais il y a eu des accrochages pendant les courses. Pour une première fois sur ce terrain, je trouve que ça a bien été», dit-il.

Cette compétition était la dernière en liste du championnat nord-américain. Au classement final, Bruno Cyr a terminé au huitième rang sur 129 pilotes. Ratant trois des onze épreuves pour une question financière, il a également été victime de deux accidents en pleine course.

Le pilote beauceron roule toujours avec le numéro 33. (Gracieuseté – Daniel Mailhot Photo)

En incluant les courses nord-américaines et celles disputées localement à Granby, Bruno Cyr a mis la main sur des bourses totalisant 5000 $.

«Juste participer à la course de Charlotte m’a coûté plus de 3000 $. Plusieurs courses ont lieu dans l’État de New York, ce qui augmente les dépenses. Une saison moyenne coûte 30 000 $ et je compte seulement sur moi-même et des commanditaires», mentionne-t-il.

Les gens et entreprises souhaitant donner un coup de pouce à Bruno Cyr peuvent joindre Caroline Gauthier, de l’équipe Cyr 33 Living the Dream, à Carogauthier33@gmail.com ou au 418-569-8263.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Caroline Gauthier Recent comment authors
Caroline Gauthier
Invité
Caroline Gauthier

Merci Frédéric et L’Éclaireur Progrès pour ce bel article!!! Vraiment très apprécié WoW c’est super!