Ça chauffe entre Blaney et Bernier sur la gestion de l’offre

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Ça chauffe entre Blaney et Bernier sur la gestion de l’offre
Le député de Lévis – Bellechasse – Les Etchemins et candidat à la chefferie du Parti conservateur

Dans la course à la chefferie du Parti conservateur, Steven Blaney a envoyé une salve à Maxime Bernier sur le sujet épineux de la gestion de l’offre.

Celui-ci a dénoncé le manque de courage de son adversaire qui aurait refusé l’invitation des chambres de commerce de Chaudière-Appalaches pour un débat sur la gestion de l’offre entre les deux hommes.

Steven Blaney avait accepté d’être de ce débat dont l’initiateur était Stéphane Thériault, directeur général de la Chambre de commerce de Lévis. Ce dernier parlait au nom de toutes les chambres de commerce de Chaudière-Appalaches.

«On connaissait déjà le mépris de Maxime Bernier pour les producteurs agricoles qu’il a qualifiés d’analphabètes. Maintenant, il tourne le dos à l’ensemble des gens de Chaudière-Appalaches en refusant de justifier ses arguments pour s’attaquer à un pilier de notre économie régionale», mentionne le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Directeur des communications pour la campagne de Maxime Bernier, Maxime Hupé réplique que Steven Blaney cherche à induire le public en erreur.

«Nous avons invité la Chambre de commerce de Lévis à nous envoyer une invitation officielle et détaillée, tout en mentionnant qu’il pourrait être difficile de trouver une date étant donné le peu de temps qu’il reste à cette campagne. Suite à cette unique discussion téléphonique, la chambre de commerce a décidé d’abandonner le projet», confirme-t-il.

Rappelons que le 12 mars dernier, Steven Blaney avait fait un coup d’éclat en brandissant une pinte de lait dans un supermarché de Québec pour démontrer son soutien à la gestion de l’offre.

Maxime Bernier martèle que ce système est un cartel légal. Il souhaite son élimination pour favoriser la concurrence et faire baisser les coûts des produits au profit des consommateurs canadiens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires