Le capitaine accroche ses patins

Le capitaine accroche ses patins

Éric Bertrand.

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès - Archives

Éric Bertrand a décidé d’accrocher ses patins à l’âge de 43 ans. L’ancien numéro 22 demeurera un rouage important du Cool FM de Saint-Georges, puisqu’il a accepté le poste d’entraîneur-chef de l’équipe.

De son propre aveu, ce poste lui permettra de mieux faire la transition entre sa vie de hockeyeur et son après-carrière. «Je me suis senti choyé quand on m’a proposé d’être entraîneur-chef. Ça me permet de faire la coupure tranquillement. C’est un autre défi, mais ça me permet de rester dans le hockey, c’est ce qui est important», mentionne-t-il.

Le robuste attaquant avoue avoir connu quelques difficultés l’an dernier. «C’était rendu assez difficile. J’avais plus de problèmes à suivre la cadence. C’est demandant de jouer dans la LNAH à mon âge. Ça représentait beaucoup de compromis pendant la semaine», ajoute-t-il.

Le choix de huitième ronde des Devils du New Jersey en 1994 a quitté l’Europe au terme de la saison 2008-2009, après que son contrat fut racheté par son équipe. «J’avais des problèmes de dos alors l’équipe a décidé de racheter mon contrat de trois ans après une seule saison», explique l’ailier gauche.

«Je voulais revenir au Québec et je devais penser à mon après-carrière. J’ai dû me trouver un emploi. Le hockey est alors devenu complémentaire. C’est la même chose pour tous les joueurs de cette ligue [la LNAH]. Ce sont tous des passionnés», poursuit celui dont le meilleur souvenir au sein de la LNAH demeure sans contredit d’avoir remporté la coupe Vertdure en 2010, alors appelée la coupe Futura.

Natif de Saint-Éphrem, Éric Bertrand a disputé 15 matchs dans la Ligue nationale de hockey, dont trois avec les Canadiens de Montréal, sans obtenir de points. Le Beauceron a également pris part à 449 matchs dans la Ligue américaine, amassant 312 points, dont 136 buts, en plus de jouer pendant six saisons en Europe, soit en Allemagne, en Grande-Bretagne et au Danemark.

Dans la Ligue de hockey nord-américaine, il a joué un total de 381 parties de saison régulière. Il a marqué 177 buts en plus d’amasser 264 passes, pour un total de 441 points. Il a ajouté 75 points, dont 32 buts en 91 rencontres de séries éliminatoires. L’ancien capitaine a également remporté le trophée Jonathan-Delisle, remis au joueur ayant démontré le plus de leadership au cours de la saison, en 2015.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar