CAUCA ouvrira une centrale à Mont-Tremblant

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
CAUCA ouvrira une centrale à Mont-Tremblant
CAUCA emploie 130 personnes, dont 80 répartiteurs d’appels d’urgence. (Photo : Gracieuseté)

En plus de sa centrale principale et son centre de relève, situés à Saint-Georges, la centrale des appels d’urgence Chaudière-Appalaches (CAUCA) opérera bientôt un point de service à Mont-Tremblant, dans les Laurentides.

Par ce geste, CAUCA souhaite améliorer sa capacité opérationnelle en offrant plus de flexibilité et de résilience, notamment en cas de phénomènes climatiques extrêmes.

Avec cette nouvelle centrale, CAUCA se donne ainsi les moyens de faire face aux imprévus et agrandit son équipe de répartiteurs.

«Nous sommes heureux d’annoncer l’ouverture prochaine de cette nouvelle centrale. Il s’agit d’une étape importante pour améliorer la qualité de nos services et poursuivre notre expansion, tout en nous rapprochant de notre clientèle actuelle et future. La région des Laurentides présente de belles possibilités par son positionnement stratégique et son bassin de main-d’oeuvre bilingue», indique Alex Bernier, directeur général de CAUCA.

À partir de la Beauce, CAUCA desservait déjà 42 municipalités des Laurentides. Dès septembre prochain, 20 municipalités s’ajouteront à ce nombre.

Organisme à but non lucratif, CAUCA agit à titre de centre primaire 9-1-1 et de centre secondaire pour le traitement des appels incendie et santé. Il dessert 560 municipalités au Québec, ce qui représente 1,7 million de citoyens localisés dans 10 régions administratives.

Pour postuler comme répartiteur d’appels d’urgence, visitez le site web de CAUCA.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des