Le centre-ville s’anime en couleurs et saveurs sous le soleil

Le centre-ville s’anime en couleurs et saveurs sous le soleil

Beaucoup de chiens étaient costumés pour la Parade des Poilus.

Crédit photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins

Des centaines de personnes ont profité du beau temps pour s’amuser au centre-ville de Saint-Georges les 18 et 19 août à la troisième fête Couleurs et Saveurs.

Les activités étaient centralisées au stationnement Maguire-Gagné, adjacent au Grand Marché Beauce-Sartigan sur la 1ère Avenue. Un chapiteau regroupait des commençants, artisans locaux et kiosques agroalimentaires.

Le duo MaDame et GasTon, ainsi que celui de Gilles Vachon et René Paquet, ont présenté des spectacles musicaux. Le caricaturiste Patrick Maranda était sur place toute la fin de semaine.

Le Club de judo de Saint-Georges a aussi procédé à quelques démonstrations le samedi. Un magicien et Matante Maricelle étaient présents le dimanche pour divertir les tout-petits.

Activité phare de la fête, la Parade des Poilus du 19 août a recueilli 175 inscriptions et amassé plus de 500 $ au profit de la SPA Beauce-Etchemin. Les chiens et leurs maîtres ont défilé sur la 1ère Avenue. Presque tous les chiens étaient déguisés en cette occasion spéciale.

«Le trafic de visiteurs a été excellent. On ne connaît pas exactement le nombre de passants, mais ça a été notre meilleure année», croit Jean-Philippe Vachon, représentant de Quartier Centre-Ville.

Ce regroupement réunit les commerçants du centre-ville de Saint-Georges. Ils ont eu l’idée de créer cette fête pour ramener la population vers le centre-ville et promouvoir la revitalisation du secteur.

«On craignait que les travaux sur la promenade Redmond causent des problèmes, mais les gens se sont simplement stationnés plus loin. C’est une fête à la formule gagnante que nous voulons présenter encore longtemps», confirme M. Vachon.

La programmation contenait aussi le vernissage de l’exposition La longue galerie d’Artistes et Artisans de Beauce le 18 août en après-midi. Placées dans les vitrines des commerces, les œuvres resteront en place jusqu’au 2 septembre.

Poster un Commentaire

avatar