Charles-Antoine est recruté par le Drakkar de Baie-Comeau

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Charles-Antoine est recruté par le Drakkar de Baie-Comeau
En décembre 2018, Charles-Antoine Giguère avait été échangé aux Wildcats de Moncton. (Photo : Gracieuseté - Daniel Saint-Louis)

Ailier gauche de Saint-Georges, Charles-Antoine Giguère est de retour dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Après l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Wildcats de Moncton, Charles-Antoine porte maintenant les couleurs du Drakkar de Baie-Comeau.

Il a pris la place du défenseur Keenan MacIsaac, blessé le 29 septembre dans un match contre le Phoenix de Sherbrooke.

«C’est un joueur de 20 ans qui sera absent au moins jusqu’au temps des Fêtes. Chaque club peut avoir un maximum de trois gars de 20 ans dans son alignement», indique Charles-Antoine.

Relâché par les Wildcats à la mi-août, Giguère était parti dans l’Ouest canadien pour joindre les Wolverines de Whitecourt. Il s’agit de l’une des 15 équipes de la Ligue de hockey junior de l’Alberta (LHJA).

«Les responsables du Drakkar m’avaient déjà vu jouer dans la LHJMQ. Mes droits dans la LHJA appartiennent toujours aux Wolverines. Je pourrai retourner là-bas si le Drakkar ne me garde pas ou ne m’échange pas à un autre club de la LHJMQ», précise-t-il.

Charles-Antoine est arrivé à Baie-Comeau le 1er octobre. Dès le lendemain, il figurait dans l’alignement du Drakkar pour une rencontre à domicile contre les Tigres de Victoriaville.

«J’étais parti en avion de l’Alberta le lundi matin (30 septembre). Après une nuit à Saint-Georges, j’ai pris mon auto pour monter à Baie-Comeau. Je n’ai pratiqué que 30 minutes avant mon premier match», mentionne-t-il.

En trois parties, il a inscrit un but et deux aides. Pour Charles-Antoine Giguère, ce retour dans le junior majeur était inespéré. «Je retrouve un calibre plus élevé qu’en Alberta (junior A). C’est une opportunité de donner mon maximum à ma dernière saison admissible comme joueur junior», conclut le hockeyeur beauceron.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des