Cher(s) covidosceptiques…

Opinion du lecteur
Cher(s) covidosceptiques…
(Photo : Depositphotos)

Vous avez fait en fin de semaine dernière une manifestation près de chez moi contre les mesures sanitaires.  Au delà des pancartes « Arruda dehors », « dictature sanitaire, » « à bas les masques », je dois vous dire que ceux qui ont déjà pris, prennent ou prendront soin de votre santé commencent à en avoir ras le bol.  Le moral des troupes sur le front pour vous soigner commence à dangereusement en prendre pour son coup face à  tant d’inepties.

Pendant que vous remettez en question l’idée même d’une pandémie, il y a dans ma région (Chaudière Appalaches) 14 personnes aux soins intensifs dont 10 intubés, luttant pour leur survie avec l’aide d’un personnel dévoué mais fatigué, qui se demande comment pendant ce temps on peut manifester contre les mesures sanitaires.  Et il y en a 27 autres répartis dans 2 hôpitaux, hospitalisés et espérant ne pas aller grossir le nombre de ceux qui sont au bout de leur souffle aux soins intensifs.  Ou pire chacun ne veut pas devenir le 10,834ème décès.

Vous prétendez toutes sortes de choses sur vos réseaux sociaux ou pendant les manifestations:

« Ce n’est qu’une grosse grippe ».  Et bien non il y a bon an mal an moins de 500 décès par l’influenza à chaque année au Québec, sauf en 2018, année plus difficile où il y en eut 1042.

« Il y a plus de gens qui se suicident que de gens qui meurent de la COVID ».  Pas plus, depuis 2002, le nombre de décès par suicide au Québec n’a pas dépassé 980.

« Rien ne prouve l’utilité du masque ».  Au contraire, les études populationnelles et celles sur la transmission des aérosols montrent son pouvoir de stopper la transmission des infections respiratoires.

Probablement que vous remettez aussi en question l’utilité du vaccin:

«  Il a été développé en 1 an alors que ça prend normalement 5-10 ans de recherche ».  Ce qui est long dans l’homologation d’un vaccin, ce sont les démarches administratives, qui ont été accélérées dans le cas de la Covid étant donné la situation mondiale.  L’homologation a été faite comme pour tout autre vaccin ou médicament pour lequel ont permet la commercialisation.

Si les vaccins n’existaient pas, nous serions constamment en situation d’épidémies et de pandémies, comme c’est le cas actuellement, de poliomyélite, de diphtérie, de variole, de rougeole, etc.  Nos blessures même les plus banales s’infecteraient par le tétanos, ce qui n’est, croyez moi, pas jojo.

Si grâce à vous, un pourcentage significatif de la population refuse de se faire vacciner, on ne voit pas le jour où on va sortir de cette pandémie.

«  Une bonne alimentation et de l’exercice protègent contre les formes graves ».  Voilà une pensée magique.  Il est vrai que veiller à sa santé a un effet positif.  Mais le virus se fout de votre alimentation ou du fait que vous fassiez de l’exercice.  Il n’a pas d’âme.  844 personnes de moins de 70 ans  sont décédées jusqu’à maintenant dont 87 sans aucune maladie pré-existante.

« Il faut renforcer notre système immunitaire ».  D’aucuns vous vendront des potions  pour prétendûment renforcer votre immunité, ce qui reste à prouver.  C’est plutôt irrationnel car les Covid sévères sont justement accompagnées d’une tempête immunitaire, qui en voulant détruire le virus, s’attaque à d’autres organes vitaux.

Bref, chers covidosceptiques, si vous alliez chercher votre information à d’autres endroits que Facebook où tout le monde ayant les mêmes opinions se regroupent et se « crinquent » entre eux, vous pourriez avoir des choix et arguments plus éclairés.

Et les médecins, infirmières, inhalothérapeutes, préposés qui vous soignent auraient peut-être moins le moral dans les talons.

 

Pierre C. Poulin, pédiatre
Saint-Georges

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Yvon Thibodeau
Yvon Thibodeau
24 jours

Je vous félicite Dr. Pierre C. Poulin pour avoir exprimé votre opinion d’une manière directe et avec respect.
D’autres médecins devraient suivre votre exemple. 
Fort heureusement, les Beaucerons(nes) ont compris le message et se font vacciner en très grand nombre. Quant à ceux qui continuent de propager toutes sortes de faussetés trouvées sur les réseaux sociaux, véhiculées par d’obscurs chercheurs qui n’ont aucune crédibilité, je n’irais pas jusqu’à leur souhaiter de contracter la Covid-19, car notre système de santé est déjà trop surchargé.

Quelques personnes m’ont cependant fait part qu’on devrait leur faire signer un document stipulant que s’ils contractent le virus, ceux qui manifestent sans respecter les mesures sanitaires et qui doivent être hospitalisées après avoir contracté la Covid-19, devraient avoir le courage de signer un contrat stipulant qu’elles acceptent de défrayer le coût des soins hospitaliers générés par leur entêtement, ou encore de voir leur nom placé au bas de la liste des personnes qui attendent de recevoir une chirurgie qui doit être remise à plus-tard, les lits disponibles aux soins intensifs étant occupés par les négativistes.

Bonjour
Bonjour
24 jours

La manifestation était contre les masques en classe pour les enfants. Ne vous laissez pas influencer par les médias…

J. C Morin
J. C Morin
6 jours
Répondre à  Bonjour

Manifestation contre les masques en classe, permettez-moi d’en douter. Les premiers manifestants arrivés sur place ainsi que plusieurs autres n’avaient aucuns masques et y allait de poignées de mains, d’accolades et d’ambrassades sur les joues sans masques et les bouteilles de désinfectants ne coulaient pas à flots. J’étais à environ 75 pieds de distance pour vous raporté celà….

Nicole Letourneau
Nicole Letourneau
24 jours

Vous avez raison Mr Pierre Poulin

YVON VEILLEUX
YVON VEILLEUX
23 jours

Merci, dr Poulin, pour le survol que vous faite de la mortalité habituelle, données que j’ai rarement vu ainsi regroupées. Merci aussi de nous rappeler la fatigue des gens qui prennent soin de la population.
Quant aux sceptiques, malheureusement je ne crois pas que ça va les influencer. Comme dans les phénomènes sectaires, ils risquent plus de se braquer face à des arguments rationnels, ceux-ci renforçant leur conviction d’un complot élitiste, ceux-ci leur semblant méprisant.
Et puis, tant pis. J’aime bien évoquer la fameuse courbe de Gauss décrivant en statistique les populations dites normales, c’est-à-dire la grande majorité des groupes. Cette courbe décrit que pour l’immense majorité des facteurs mesurables vous aurez une masse de gens près de la moyenne, une minorité de très positifs ( ou innovateurs/sensibles aux arguments sanitaires) et une minorité de très négatifs ( ou récalcitrant/conservateurs ( pas politique) ). C’est comme ça, c’est la réalité. On ne doit pas trop s’en étonner, ni leur donner trop d’importance. Même quand leurs arguments nous agressent.
Mais revenons à la masse centrale, celle près de la moyenne. Comme simple citoyen, je ne prétend pas pouvoir dicter la conduite des autres. Et je suis bien heureux de ne pas être un dirigeant. J’ai même un peu pitié de m. Ford. Je suis assez conscient des phénomènes de « super spreader » (super contaminateur ?) et du développement de variants quand le virus se reproduit beaucoup. Mais, est-ce que personnellement je peux y faire quelque chose ?
Ce que je peux faire c’est m’interroger, prendre conscience de mes propres manquements. Et il y en a eu ! N’importe qui qui a cherché à contrôler des insectes a pu voir combien ils peuvent être insidieux, profitant de la moindre brèche pour ensuite se reproduire à toute vitesse. Ben les virus, c’est pire ! Alors, face à la situation, je ferai plus attention. Comme simple citoyen, c’est ce qui est en mon pouvoir, ce qui est mon devoir envers mes concitoyens.

Linda Loignon
Linda Loignon
21 jours

Merci pour la clarté afin de faire comprendre la Réalité. Mon fils est ambulancier pour CAMBI et il n’y a pas un jour qui passe sans que je m’inquiète pour lui. Le personnel médical, toute s les personnes qui soutiennent les soins de base ou l’entretien ménager, etc. ) sans oublier ceux et celles chargé.e.s de l’administration, tous ces gens ont des parents, des conjoint.e.s , des enfants qui doivent également enrager ou s’inquiéter quand on entend les théories conspirationnistes!!! Les mesures de répression sont maintenant nécessaires, malheureusement.

Claude Poulin
Claude Poulin
15 jours

J’aimerais publier cette lettre ouverte.

Titre :
Choisir de nuire à toute une collectivité.

Je ne veux pas lui donner l’attention qu’il souhaite tant, mais après avoir écouté les bulletins télévisés du samedi….je ne peux faire autrement. Comment Maxime Bernier peut autant nuire à nos commerces et entreprises en militant aussi activement contre les mesures sanitaires? Comment Maxime Bernier peut militer contre le vaccin en manquant délibérément de respect envers les travailleurs de l’Hôpital de Saint-Georges et de toutes nos résidences pour aînés qui sont présentement déjà sous pression? Comment Maxime Bernier peut participer à des dizaines de manifestations partout au Canada (sans masque et sans aucune distanciation) et ne pas penser ramener le virus dans les villages de la Beauce qui sont déjà suffisamment touché par la pandémie? Et par dessus tout…comment Maxime Bernier fait-t’il afin de donner une aussi mauvaise image à la Beauce ? Je tiens à le mentionner : La Beauce n’est pas Maxime Bernier. La Beauce est beaucoup plus un lieu de gens solidaires et qui s’entraident. Un lieu qui protège les malades et les plus vulnérables. Une région avec des personnalités fortes tels que les sportifs Marie-Philip Poulin et Antony Auclair, le député Samuel Poulin, les familles d’entrepreneurs (Gendreau, Thabet, Dutil), les producteurs agricoles ou encore le chanteur et auteur, Maxime Landry et le groupe Noir Silence. La Beauce doit rester mobilisé comme d’autres régions ont été en mesure de le faire. Bernier fils tire la Beauce vers le bas. Séduire une petite minorité…qui est nuisible pour la majorité. Au fédéral, nous méritons mieux que ça.

Gabrielle
Gabrielle
14 jours

Malheureusement, ils ne vous écouteront pas. Rien ne peut les sortir de l’ignorance dans laquelle ils se complaisent. À part une attaque de la COVID elle-même. La version longue aurait encore plus de poids. C’est la triste réalité.