Chloé Grondin écrit l’histoire à l’Autodrome Chaudière

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Chloé Grondin écrit l’histoire à l’Autodrome Chaudière
Âgée seulement de 14 ans, Chloé Grondin pilote un Hyundai Velostar quatre cylindres avec le numéro 32. (Photo : gracieuseté)

Pilote de Saint-Georges, Chloé Grondin disputera toutes ses courses en 2021 à l’Autodrome Chaudière. Le 29 mai, elle est devenue la première femme à gagner une finale sur l’ovale de Vallée-Jonction, toutes catégories confondues.

Inscrite dans la catégorie NASCAR Sport Compact Amateur Division IV, Chloé Grondin a conclu l’épreuve de 30 tours en 13m46s86c. Elle a aussi obtenu le deuxième meilleur chrono pour un tour (15s90c), derrière le pilote Jérémy Bergeron (15s83c) de Saint-Édouard-de-Lotbinière. Quinze coureurs se trouvaient sur la ligne de départ.

« Sur le coup, je ne réalisais pas l’importance de ce qui s’était passé. Juste de finir en première place, c’était déjà énorme. Je suis vraiment contente. J’espère que ça va convaincre d’autres filles d’essayer la course automobile », dit Chloé Grondin, qui pilote un Hyundai Velostar quatre cylindres avec le numéro 32.

De la terre à l’asphalte

Âgée seulement de 14 ans, Chloé Grondin roulait autrefois sur différents circuits provinciaux de terre battue, dans les catégories Slingshot Junior et Slingshot Senior. Son véhicule ressemblait à un go kart. Maintenant, elle conduit une voiture standard sur piste asphaltée.

« Ce n’est vraiment pas la même affaire. J’ai appris à manier la voiture avec quelques pratiques privées sur le circuit de Vallée-Jonction. La course me donne toujours cette adrénaline que je ne trouve pas ailleurs », mentionne la pilote beauceronne.

Dans sa catégorie, Chloé Grondin affronte surtout des pilotes masculins plus âgés. Aucunement effrayée par cette perspective, elle espère remporter le titre de recrue de l’année au terme de la saison. Son père, Tommy Grondin, lui donne un coup de main avec d’autres professionnels.

« Les victoires se jouent sur des fractions de seconde. Chloé s’améliorera à chaque course. Ce n’est pas un hasard si elle peut courir à ce niveau », mentionne celui-ci.

Pour suivre les activités en course automobile de Chloé Grondin, visitez la page Facebook GMS – Chloé Grondin #32.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires