Chloé Grondin et son bolide passent du junior au senior

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Chloé Grondin et son bolide passent du junior au senior
Chloé Grondin ne passe pas inaperçue avec sa voiture de course. (Photo : Gracieuseté)

Elle n’a que 13 ans, mais Chloé Grondin est déjà une pilote expérimentée sur la terre battue. En 2020, la Georgienne a couru autant chez les juniors qu’au niveau senior.

Conduisant son propre véhicule dans la catégorie Slingshot Junior, Chloé Grondin a aussi testé ses aptitudes en Slingshot Senior. Elle a gagné trois courses à Drummondville (15 août) et Saint-Eugène-de-Ladrière (6-19 septembre). Sa saison avait pourtant mal commencé le 8 août à Granby.

« Il y avait déjà un accident sur la piste. En voulant l’éviter, j’ai fait un accrochage. J’ai perdu une roue et ma voiture a subi plusieurs dommages », se souvient-elle.

Côté mécanique et carrosserie, Chloé Grondin compte sur l’aide de son père Tommy, ainsi que ses partenaires Daniel Sylvain et Jean Préville.

« On a gardé le frame de la voiture. On a rajusté les poids autour du véhicule et changé le moteur pour une plus grande puissance. J’ai aussi changé le siège et la ceinture, en plus d’agrandir l’habitacle, car Chloé a grandi beaucoup depuis trois ans », dit Tommy Grondin.

Trouver « sa ligne »

Décorée maintenant d’une tête de mort avec l’expression Rock N’Roll, la voiture de Chloé Grondin a conservé des lignes rosées et son numéro 32. Elle atteint 110 km/h comme vitesse de pointe.

Sur les pistes en terre battue, Chloé Grondin (32) a gagné trois courses cette saison. (Gracieuseté – Alain Tremblay Photographie)

« En plus de savoir conduire, j’ai trouvé ma ligne de course. Sur la piste, je sais où rouler afin d’éviter les glissements, aller plus vite et bien négocier les courbes », explique Chloé Grondin, qui garde secrète ses autres trucs en conduite automobile.

Plus à l’aise sur les ovales courts, Chloé se fait surnommer la fille ou la p’tite 32 par ses admirateurs et adversaires.

« Cette année, elle s’est vraiment démarquée des autres pilotes. Dans le senior, Chloé dépasse plusieurs gars plus vieux qu’elle. Je ne penserais jamais que ma fille serait aussi bonne que ça », admet Tommy Grondin.

Chloé Grondin disputera sa dernière course en 2020 le dimanche 11 octobre, à l’Autodrome BSL de Saint-Eugène-de-Ladrière. « Ma plus grande peur, c’était que la saison soit annulée à cause de la pandémie. Avant chaque course, je suis toujours sur l’adrénaline. Je veux faire de la course auto le plus longtemps possible », indique celle-ci.

Pour suivre les activités en course automobile de Chloé Grondin, visitez la page Facebook GMS – Chloé Grondin #32. Les entreprises souhaitant la commanditer peuvent également la contacter sur cette même page.

Posted by GMS – Chloé Grondin #32 on Monday, September 7, 2020

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires