Claudie Mercier est fière d’avoir repoussé ses limites pendant son aventure télévisuelle

Claudie Mercier est fière d’avoir repoussé ses limites pendant son aventure télévisuelle
Mathieu Pellerin et Claudie Mercier étaient à Saint-Georges la semaine dernière. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

La Beaucevilloise Claudie Mercier était de passage dans les bureaux du journal L’Éclaireur Progrès le mercredi 4 décembre dernier, soit moins de trois jours après la diffusion de la grande finale d’Occupation Double (OD) en Afrique du Sud. Pour l’occasion, celle-ci a dressé un bilan de cette aventure en compagnie de son amoureux, Mathieu Pellerin.

À lire également : «Claudie Mercier a atteint la grande finale d’Occupation Double en Afrique du Sud»

Faisant partie de l’un des trois couples finalistes de la 13e saison de cette émission de téléréalité québécoise, la Beauceronne d’origine a d’abord avoué s’y être inscrite sans avoir d’attentes précises en tête.

Claudie Mercier et les candidates féminines d’OD. (Photo: Productions ToRos)

«J’avais passé les auditions pour OD Grèce l’an passé, mais on ne m’avait pas retenue. Cette fois-ci, j’ai franchi toutes les étapes en étant moi-même et en montrant que j’aimais m’exprimer sur plusieurs thématiques», explique-t-elle.

C’est notamment dans le but de vivre une expérience unique et de sortir de sa zone de confort que cette dernière a décidé de tenter sa chance de nouveau, pour une deuxième année consécutive.

«En plus de vouloir tripper avec l’ensemble des candidats à la télévision, je désirais me lancer dans le vide et faire face à l’inconnu. Je suis une personne qui a toujours redouté l’avenir et je souhaitais apprendre à m’ancrer davantage dans le présent en y prenant part», renchérit la principale intéressée.

Se considérant comme quelqu’un de «très sensible», Claudie Mercier ne croyait toutefois pas qu’elle pourrait se rendre jusqu’en finale en compagnie de l’élu de son cœur.

Le couple au Casino de Montréal, lors de la finale d’OD. (Photo: Sacha Bourque)

«J’avais peur que ce côté-là de moi me nuise. Je pensais même que j’allais être éliminée dès la première semaine. C’est la raison pour laquelle je profitais des opportunités qu’on m’offrait là-bas et que j’appréciais chaque nouvelle amitié qui se formait», indique-t-elle.

Trois moments forts

Quelques instants à peine après son retour en sol canadien, la native de la région était déjà en mesure d’identifier les moments-clés de son aventure. Parmi ceux-ci se retrouve entre autres sa visite aux chutes Victoria lors d’un voyage avec Mathieu, situées à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe.

«C’était grandiose et dangereux à la fois. Je m’y sentais libre et j’ai vraiment pu repousser mes limites. Il s’agit de loin du plus beau jour de ma vie», confie-t-elle.

Mathieu Pellerin et les candidats masculins d’OD. (Photo: Productions ToRos)

L’animation de son propre talk-show ainsi que son saut en parachute complètent quant à eux la liste des choses marquantes qu’elle a eu la chance de vivre pendant son parcours télévisuel.

«Chronologiquement, ces événements représentent ton progrès personnel. Au début, tu te rends compte à quel point la vie est belle. Ensuite, tu fais exactement ce que tu veux parce que tu sais que tu as le potentiel pour le faire et finalement, tu réalises que la seule personne qui t’impose des limites dans la vie, c’est toi», ajoute de son côté le participant drummondvillois à l’égard de sa bien-aimée.

Des répercussions positives

Outre la réalisation de ces activités, Claudie Mercier estime aussi que de s’être mise à nue devant des millions de téléspectateurs de façon hebdomadaire est un accomplissement en soi.

Les finalistes Mathieu Pellerin et Claudie Mercier. (Photo: Productions ToRos)

«L’émission Occupation Double est la plus grande psychanalyse humaine qui soit, puisqu’elle m’a permis de construire ma personnalité, de grandir et d’évoluer. Je suis fière de m’être assumée à la caméra sans jamais me censurer, de ne rien avoir dit pour plaire aux autres et d’être restée fidèle à moi-même», conclut-elle.

En plus de se dédier à différents contrats prochainement, la Beaucevilloise suivie par quelque 49 000 abonnés au moment d’écrire ces lignes prévoit de se consacrer pleinement à sa chaîne YouTube au cours des mois à venir.

Celle qui aimerait y aborder divers sujets reliés à l’être humain en général tels que le développement personnel et l’égalité des sexes, de même que son copain Mathieu Pellerin, tiennent d’ailleurs à remercier «tous les gens de la Beauce ayant cru en leur couple et en leur authenticité» en marge de cette entrevue.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des