Danièle Henkel encourage les femmes à prendre des risques

Danièle Henkel s’est créé une place enviable comme entrepreneure en santé et bien-être. Malgré un parcours semé d’embûches, elle souhaite que toutes les femmes surmontent leurs peurs pour réussir leur vie.

Aussi connu comme dragonne dans l’émission «Dans l’œil du dragon» à Radio-Canada, Danièle Henkel a séduit son auditoire le 27 janvier lors de sa conférence au Georgesville présentée par l’organisme Vision Femmes.

D’entrée de jeu, celle-ci a rappelé la nécessité de considérer la complémentarité entre les hommes et les femmes. Selon elle, les femmes doivent prendre leur place en ne considérant pas l’homme simplement comme un ennemi.

«Les hommes sont cartésiens, logiques et compétitifs. Ils se tiennent et c’est ce qui fait leur force. Les femmes sont compliquées et émotives et se jugent trop facilement», soutient-elle.

Ce fait confirme sa réalité à une époque où certaines femmes désirent la perfection dans leurs rôles multiples de femme, conjointe et maman.

Mère de quatre enfants et grand-mère de cinq petits-enfants, Danièle Henkel comprend bien cette situation. Cela ne l’a jamais empêché d’aller de l’avant, car elle a vaincu toutes les peurs qui nous sont inculquées dès l’enfance jusqu’à l’âge adulte.

«Des femmes ont le désir de vouloir, mais pas le pouvoir. Il faut apprendre à dire les choses et inclure les hommes dans nos discussions pour qu’ils comprennent notre réalité. Je suis tombé tellement de fois, mais je suis fière de moi parce que j’ai fait des choix et je les assume», de dire Mme Henkel.

Ce courage, elle le tient de sa mère qui a été entrepreneure au Maroc et en Algérie dans un contexte où la femme était traitée comme une race à part.

Danièle Henkel possède d’ailleurs une définition du terme entrepreneur qui ne s’applique pas qu’aux femmes d’affaires. «Un entrepreneur, c’est toute personne qui est prête à prendre des risques», pense-t-elle.

Si Danièle Henkel voit le Québec comme une province de «patenteux»,  la Beauce en est la reine. «Vous ne pensez jamais que rien n’est impossible. Continuez d’avoir cette fierté et transmettez-la», conclut cette dernière.