Contrer la grisaille printanière en peignant des toiles multicolores

Contrer la grisaille printanière en peignant des toiles multicolores
Gisèle Roy peint depuis 1992. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Résidente de la Seigneurie du Jasmin, Gisèle Roy a commencé à peindre en 1992. Elle a réalisé plus de 150 tableaux mettant en vedette des visages, des animaux ou encore des paysages au cours des 25 dernières années.

À lire également : «Le gentil chapelier de la Seigneurie du Jasmin»

La centaine de toiles qu’elle a créées a été exposée dans de nombreux endroits durant les dernières décennies, soit dans la résidence où elle vit actuellement et à l’ancienne auberge Benedict Arnold de Saint-Georges, ainsi qu’à Saint-Joseph-de-Beauce, à Sainte-Marie et au Moulin La Lorraine de Lac-Etchemin, entre autres.

«J’en ai également donné quelques-unes à mes enfants, en plus d’en conserver un peu partout chez moi», explique la principale intéressée.

La résidente de la Seigneurie du Jasmin a 37 tableaux abstraits à son actif.

Celle qui a été enseignante au primaire, au secondaire, ainsi que couturière, en plus d’avoir été membre de l’organisme Artistes et artisans de Beauce pendant de nombreuses années, qualifie d’ailleurs cette passion de «quatrième carrière».

Une touche de couleur

Dans le but de contrer le temps gris sévissant depuis plusieurs mois, c’est ensuite à l’automne 2018 que Mme Roy a recommencé à s’adonner plus régulièrement aux arts visuels, cette fois-ci à la peinture abstraite plus exactement.

«C’était terne et plutôt sombre à l’extérieur. Je me suis donc dit que j’allais mettre de la vie à l’intérieur de mon appartement en créant des toiles avec beaucoup de couleurs voyantes. J’ai décidé de continuer ce printemps, puisque le beau temps n’était toujours pas au rendez-vous», confie cette dernière.

Gisèle Roy réalise des toiles en plusieurs formats.

Elle s’est notamment inspirée des cours de peinture organisés à la Seigneurie du Jasmin par la responsable des loisirs sur place, Sophie, avant de se lancer de nouveau, pinceaux et spatules à la main.

Depuis ce temps, l’artiste peintre beauceronne possède 37 nouvelles œuvres à son actif.

En pause estivale

Désirant présenter ses plus récentes créations dans différentes municipalités de la Beauce durant la période estivale, Gisèle Roy a cessé ses activités artistiques dernièrement.

«Je veux profiter de l’été avec mes enfants, prendre des marches et me concentrer sur de possibles expositions à venir. Je poursuivrai ce passe-temps dès l’automne prochain», conclut-elle.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des