COVID-19: Chaudière-Appalaches passe à l’orange

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
COVID-19: Chaudière-Appalaches passe à l’orange
Le système d'alertes régionales et d'intervention graduelle du Gouvernement du Québec. (Photo : Gouvernement du Québec)

La Chaudière-Appalaches fait partie des trois régions du Québec qui passent de la préalerte (zone jaune) à l’alerte modérée (zone orange). Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse dimanche à 17h.

Les deux autres régions concernées sont celles de Montréal et une partie de la Capitale-Nationale incluant l’agglomération de Québec.

Les rassemblements dans les salles louées, les célébrations, incluant les mariages, les lieux de cultes sont désormais limités à 25 personnes dans les zones oranges, que ce soit un événement intérieur ou extérieur.

À noter que le nombre maximal de personnes dans ces types de rassemblements diminue à 50 personnes dans les zones vertes et jaunes.

La seule exception concerne les lieux où les personnes sont assises, relativement immobiles et parlent peu ou pas, par exemple les salles de spectacle, cinémas, théâtres et studios de captation audiovisuelle, peuvent continuer d’accueillir un maximum de 250 personnes.

Pour ce qui est des bars, des restaurants et tout autre lieu vendant de l’alcool, ils ne peuvent plus servir d’alcool après 23h. Les bars, brasseries, tavernes et casinos doivent fermer au plus tard à minuit, tandis qu’il sera interdit d’en consommer après cette heure dans les autres lieux disposant d’un permis de vente d’alcool. De plus, il ne peut y avoir plus de six personnes à une même table à ces endroits.

Quant aux rassemblements dans une résidence privée, il ne peut y avoir que six personnes au maximum. Ce nombre peut être excédé si les personnes présentes proviennent de deux adresses. À noter qu’une personne qui n’habite pas la résidence peut venir donner un coup de main avec les enfants ou la maison, comme une gardienne par exemple.

Les visites dans les CHSLD sont désormais limitées aux visites humanitaires, comme celles de proches aidants. Le ministre Dubé a aussi mentionné que dans les résidences privées pour aînés (RPA), les visites sont autorisées jusqu’à un maximum de six personnes, incluant le résident.

Toutefois, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a choisi d’appliquer la même mesure que dans les CHSLD. Les visites dans tous les milieux de vie, dont les RPA et les hôpitaux, sont donc limitées aux visites humanitaires et celles de proches aidants.

M. Dubé demande aux citoyens de collaborer et de respecter ces nouvelles mesures. « Je demande aux gens de faire un effort particulier dans les prochaines semaines. On vous demande de réduire vos contacts au minimum. Évitez de vous visiter les uns les autres. On n’est pas en confinement, mais je vous demande d’éviter au maximum les visites non nécessaires, comme les soupers en famille ou entre amis, et de vous déplacer d’une zone orange vers une autre zone », a déclaré le ministre.

« Il s’agit d’une situation temporaire. Si tous les efforts sont faits, la région pourra repasser au jaune. On peut passer de l’orange au jaune, mais il nous faut du temps pour voir la tendance. Tout n’est pas définitif », a-t-il soutenu.

« La situation est préoccupante, mais pas hors de contrôle. Nous avons des zones qui passent à l’orange, ce qui veut dire que la transmission communautaire a augmentée », a indiqué le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda.

Pour l’instant, la Santé publique recommande de maintenir les deux groupes stables supplémentaires permettant aux élèves de participer à des activités parascolaires ou des programmes particuliers, dont le sport-études.

Dépistage

Par ailleurs, MM. Arruda et Dubé ont demandé à la population de ne passer un test de dépistage que si la personne a été en contact direct avec quelqu’un atteint de la COVID-19, si elle présente les symptômes ou si elle reçoit un appel de la Santé publique.

À ce sujet, M. Dubé insiste pour que les gens collaborent quand ils sont contactés par la Santé publique.

Pour les personnes qui ne correspondent pas aux trois critères mentionnés plus haut, il suggère plutôt de remplir le questionnaire d’autoévaluation disponible dans la section Santé du site Internet quebec.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
G. Julien
G. Julien
1 mois

J’espère que les gens qui ont manifesté contre les masques vont comprendre de la dangerosité du virus. Je me souviens qu’une dame avait dit devant les caméras: « Y’a pas virus icitte, on en veut pas de masque. » Et bien je lui souhaite bonne chance.

Hébert
Hébert
1 mois

Pourquoi chaudières appalaches n est pas mis en sous région

Ann guillemette
Ann guillemette
1 mois

Pour les cours de natation ou encore les ligues de quilles on fait quoi en zone orange