COVID-19: inquiétude en Chaudière-Appalaches à l’aube d’une troisième dose de vaccin

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
COVID-19: inquiétude en Chaudière-Appalaches à l’aube d’une troisième dose de vaccin
La directrice de la Santé publique de Chaudière-Appalaches, Liliana Romero. (Photo : (Photo gracieuseté))

La Direction régionale de santé publique de Chaudière-Appalaches appelle à la mobilisation des citoyens alors que les hospitalisations sont en hausse dans la région et que le délestage retarde déjà des opérations. D’ailleurs le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé aujourd’hui qu’une dose de rappel (troisième dose) serait donnée aux résidents des CHSLD, RPA et RI.

En date du 28 septembre, le Centre de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recense 20 hospitalisations dans la région, soit dix à Saint-Georges (sur 12 lits COVID), neuf à Thetford Mines et une à l’Hôtel-Dieu de Lévis. « Le virus circule et le nombre de cas est à la hausse, particulièrement dans les MRC des Appalaches, Les Etchemins, Robert-Cliche et Beauce-Sartigan ».

Dans la région, 63 éclosions sont en cours dans les milieux scolaires, les entreprises, et depuis peu, dans des résidences privées pour aînés (RPA). Deux éclosions sont en cours dans deux RPA de Thetford Mines.

La directrice régionale de la santé publique, Dre Liliana Romero, s’inquiète de l’augmentation constante de nouveaux cas, mais également des hospitalisations. « Nous avons eu 335 nouveaux cas la semaine dernière et 298 la semaine précédente. Les cas augmentent et génèrent des hospitalisations. Ces lits sont donc occupés par des personnes atteintes de la COVID et ne sont pas disponibles pour ceux qui, par exemple, ont besoin d’une chirurgie ou de soins aigus », indique-t-elle par voie de communiqué.

Mme Romero rappelle également que le port du masque est de nouveau obligatoire dans les aires de circulation et les aires communes dans les RPA situées dans les MRC nommées plus haut. En milieu scolaire, le masque est également obligatoire dans les écoles situées dans les quatre mêmes MRC, « afin d’éviter de fermer des classes entières ».

La Santé publique rappelle que des cliniques de vaccination mobiles sans rendez-vous se poursuivent dans des municipalités, en entreprises et lors d’activités publiques. Les services de dépistage sont aussi disponibles et les tests rapides seront déployés dans les écoles prochainement. « Même vacciné, c’est important de se faire dépister et de continuer à se protéger », ajoute Mme Romero.

Troisième dose de vaccin

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé en point de presse à 13h que les personnes résidant dans les CHSLD, les RPA et les ressources intermédiaires allaient obtenir une troisième dose de vaccin dès la fin du mois d’octobre. « Malgré ce bon taux de vaccination, et je remercie les Québécois pour cela, on a 140 cas actifs dans les milieux de vie comme les RPA, les CHSLD et les Résidences intermédiaires (RI) ».

M. Dubé ajoute que la couverture vaccinale pourrait être diminuée chez les personnes âgées. «On veut donner la meilleure immunité possible, le plus rapidement possible, en raison de la présence du variant Delta ». Cette dose de rappel doit être administrée avec un intervalle de six mois entre la deuxième et la troisième dose. Rappelons que ces personnes avaient été vaccinées en mars et avril dernier.

Pour le moment, la situation épidémiologique chez les personnes âgées qui sont toujours à domicile ne requiert pas qu’elles reçoivent une troisième dose, indique le ministre Dubé. La situation reste sous surveillance et sera réévaluée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires