COVID-19 : les aînés passeront à la caisse le 6 juillet

Par Godlove Kamwa
COVID-19 : les aînés passeront à la caisse le 6 juillet
Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. (Photo : Page Facebook du premier ministre du Canada, Justin Trudeau)

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que l’aide financière non imposable de 300 et de 200 $ annoncée le 12 mai dernier serait reversée à compter du 6 juillet 2020.

« On a aussi annoncé qu’on accorderait 300 $ de plus à ceux qui touchent la sécurité vieillesse et 200 $ à ceux qui reçoivent en plus le Supplément de Revenu Garanti. Et aujourd’hui, je peux confirmer que les gens recevront cet argent la semaine du 6 juillet », a-t-il confirmé jeudi au cours de son adresse quotidienne à Ottawa.

Justin Trudeau dit reconnaître que les aînés, et particulièrement les plus vulnérables, ont passé des semaines difficiles. « Les aînés du Canada ont fait tant de choses pour notre pays, et nous devons être là pour eux pendant cette période critique… C’est pourquoi nous continuons de soutenir nos aînés pendant la pandémie en prenant des mesures pour protéger leur santé et assurer leur bien-être économique et social », a-t-il ajouté dans un communiqué rendu public à cet effet.

Ottawa avait indiqué en mai dernier que l’aide pourrait parvenir à 6,7 millions d’aînés à travers le Canada, dont 2,2 millions admissibles au paiement de l’ordre de 500 $.

« En avril, plus de 4 millions d’aînés à faible revenu ont reçu plus d’argent directement dans leur compte de banque lorsqu’on a bonifié le crédit pour la taxe de vente » a déclaré le premier ministre jeudi, précisant que c’était « en moyenne 375 $ pour les aînés vivant seuls et 510 $ pour les couples. »

Le plan d’aide aux aînés inclut aussi le programme nouveau Horizons de 20 M$ en faveur de cette couche de la population.

Optimisme et prudence

Le premier ministre s’est montré optimiste et prudent sur l’évolution de la pandémie au Canada. Il a salué le ralentissement de la propagation du virus.

« Mais on n’est pas sorti du bois. La COVID-19 menace toujours la santé et la sécurité des Canadiens. La situation demeure grave, surtout dans les régions où on continue de constater un grand nombre de cas, et dans les centres de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées », a-t-il souligné.

La mission des forces armées dans les CHSLD du Québec devrait se terminer la semaine prochaine, mais Justin Trudeau ne s’est pas prononcé sur les demandes de prorogation faites par le gouvernement Legault. Il s’est contenté d’indiquer que des discussions se poursuivent sur le sujet.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des