COVID-19 : Trudeau annonce la fin prochaine de la PCU

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local
COVID-19 : Trudeau annonce la fin prochaine de la PCU
Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. (Photo : Page Facebook du premier ministre du Canada, Justin Trudeau)

Le premier ministre a indiqué que le gouvernement envisageait de transférer tous ceux qui reçoivent encore la Prestation Canadienne d’Urgence au régime d’assurance-emploi.

Sans donner de calendrier précis sur l’avènement des changements, Justin Trudeau s’est adressé aux bénéficiaires de la PCU qui perçoivent depuis mars pour les plus anciens, la somme de 2000 $ par mois.

 « N’ayez crainte. Personne ne sera laissé en plan » a-t-il lancé en conférence de presse dans les locaux de l’Agence de la santé publique du Canada.

Ottawa a offert de verser aux personnes qui n’ont toujours pas accès à la PCU, une « prestation de transition » similaire à l’assurance-emploi.

« Cette prestation va notamment prévoir un accès à la formation et permettre aux gens de retourner au travail et de gagner plus d’argent, tout en recevant des prestations », a expliqué Justin Trudeau. Le gouvernement envisage également un programme de prestations de maladie et de prestations pour proches aidants.

Quant aux migrants qui travaillent dans les champs, Ottawa a annoncé un investissement de 59 millions $ dans le domaine de la santé et de la sécurité. Ce coup de pouce est destiné à l’augmentation du nombre d’inspections et à l’amélioration des services d’urgence auprès de ces travailleurs étrangers. Selon le premier ministre, Ottawa offrira bientôt pour les travailleurs étrangers temporaires un certain nombre de mesures comme « l’élaboration de critères obligatoires » pour améliorer leurs conditions de vie.

« Que vous soyez étudiant ou que vous cherchiez une job à temps plein, il y a beaucoup d’opportunités en ce moment dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire », a plaidé M. Trudeau, soutenant notamment que ces travailleurs « nourrissent nos familles et remplissent les étagères de nos épiceries. »

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des