Création de la Commission spéciale sur le droit de mourir dans la dignité : il y a dix ans aujourd’hui

Création de la Commission spéciale sur le droit de mourir dans la dignité : il y a dix ans aujourd’hui
Yvon Bureau.

En ce 10e anniversaire du vote mémorable, historique même, sur la proposition de créer cette commission spéciale, je m‘offre le plaisir de vous présenter ma Lettre ouverte du 5 décembre 2009.

«Honneur aux députés. Je fus très présent à l’Assemblée nationale du Québec les 3 et 4 décembre 2009. (Le 4 décembre 2009) J’ai vu se lever l’un après l’autre les députés pour appuyer la motion portant sur la future consultation nationale sur le droit de mourir dignement. Ainsi, le 4 décembre au matin, à l’unanimité, sans aucune abstention, la motion fut adoptée. (112/112 députés!) Touchant. Touché je fus et je le suis encore. En heureux état de choc! On y parlera des soins de fin de vie, de la personne en fin de vie, de …  Selon moi, on parlera des soins personnalisés de fin de vie, de la primauté de la personne en fin de vie, de l’aide médicale active et balisée à mourir. Le Collectif Mourir digne et libre veut tout simplement que cette aide médicale active et balisée à mourir fasse partie de la Loi de la Santé et des Services sociaux du Québec. Bienvenue à toutes les Québécoises et à tous les Québécois à cette année 2010 de consultation nationale sur le droit de mourir dignement. Chers députées et députés, admiration et gratitude! Yvon Bureau, travailleur social et consultant bénévole pour un mourir digne et libre – Québec, le 5 décembre 2009.»

Après ce vote nominal et debout, cette Commission allait devenir LA plus remarquée et la plus remarquable des Commissions de l’ANQ. Dans sa continuité, ses fruits furent nombreux. En voici seulement quelques uns. La merveilleuse et si fructueuse consultation à travers le Québec. Le rapport Mourir dans la dignité/mars 2012. La Loi sur les soins de fin de vie en juin 2014. 18 mois de préparation phénoménale pour la mise en application de la Loi. Tout cela nourri par le Jugement unanime de la Cour suprême du Canada le 6 février 2015/Arrêt Carter. La Loi fédérale C-14 sur l’aide médicale à mourir (17 juin 2016). L’historique Jugement Baudouin/Gladu-Truchon du 11 septembre 2019; et SANS appel par le Québec et le Fédéral. …

Bref, cette Commission a tellement de vécu et de descendants! Elle vit encore en abondance. Et elle vivra encore, par la mise à jour de sa Loi sur les Soins de fin de vie, en même temps que se fera celle du Fédéral/C-14/AMM, concernant les Grands souffrants adultes aptes. Et arrive en ce 29 novembre l’annonce « de la mise sur pied, au cours de la prochaine année, d’une consultation publique transpartisane sur un éventuel élargissement de l’aide médicale à mourir» pour les personnes devenues inaptes.

Commission de 10 ans, tout plein d’honneurs et de reconnaissance à toi!

Pleine et fructueuse croissance pour honorer la Cause du mourir plus personnalisé, plus libre, plus solidaire, plus digne, plus humain et plus respectueux de tout et chacun.

Yvon Bureau, travailleur social, consultant bénévole pour un mourir digne et libre, coprésident du Collectif Mourir digne et libre

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des