Coudre les différences: un legs important pour l’histoire de la Beauce

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Coudre les différences: un legs important pour l’histoire de la Beauce
Après plusieurs années de travail, Yvan Poulin lancera « Coudre les différences » dans quelques mois. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

LITTÉRATURE. Après plus de 25 ans de recherches, Yvan Poulin, originaire de Saint-Simon-les-Mines, publiera son livre expliquant l’histoire de Saint-Simon et de Cumberland Mills, Coudre les différences, d’ici la fin de l’année 2022.

Malgré son amour pour l’histoire, M. Poulin n’est pas un historien et un écrivain de formation. En lisant de nombreux documents, il a remarqué que plusieurs textes historiques étaient remplis d’erreurs. Il a donc voulu montrer la vérité en recherchant toujours un minimum de deux preuves pour avancer une information.

« L’histoire de mes parents m’a toujours intrigué. Comment mon père, un catholique français, a-t-il pu se marier avec une protestante anglophone, ma mère, dans la controverse ? Il est important pour moi de ne pas entrer dans le cliché catholique français contre protestant anglais. Je veux être le plus objectif possible et le lecteur fera sa propre idée de la situation », mentionne l’homme âgé de 70 ans.

M. Poulin a écrit son livre de façon très chronologique, passant de l’arrivée des premiers colons français au Québec (1534), aux créations de Cumberland Mills (1835) et de Saint-Simon-les-Mines (1928). L’église St. Paul de Cumberland Mills, l’exploitation de l’or et plusieurs autres histoires croustillantes seront aussi à l’honneur dans cette œuvre beauceronne. Une section réservée à la généalogie sera également incluse dans son ouvrage. Les images d’archives seront également bien présentes dans Coudre les différences.

Prochaines étapes

En date du 14 juillet, l’écriture du document qui devrait compter près de 800 pages était terminée. Une étudiante de l’Université Laval corrige le texte et des professionnels réajustent les imperfections sur les photos. L’auteur de Coudre les différences n’avait toujours pas trouvé une maison d’édition pour la mise en page de son livre.

Tous les profits réalisés avec la vente du livre seront versés à la Corporation de la conservation du patrimoine de Saint-Simon-les-Mines. Yvan Poulin a quelques idées pour le lancement de Coudre les différences, mais n’a pas encore de détails à dévoiler pour l’instant.

« J’ai hâte qu’il soit publié et partagé aux plus grands nombres, mais je veux qu’il soit le plus professionnel possible. Je sais que ce document servira à d’autres. Présentement, il doit y avoir plus de 50 écrits sur la Beauce, mais presque rien sur l’histoire de Cumberland Mills », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martin
Martin
26 jours

Bravo Yvan, j’ai bien hâte d’en apprendre plus sur mes ancêtres Wintle.