Des œuvres qui feront voyager les visiteurs à travers le monde

Des œuvres qui feront voyager les visiteurs à travers le monde

Hélène Paquet et Martial Drouin collectionnent des crèches d'un peu partout à travers le monde depuis une quinzaine d'années.

Crédit photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier

En plus de transporter les visiteurs dans divers pays à travers le monde, les sept nouvelles expositions hivernales du centre culturel Marie-Fitzbach, dont le vernissage a eu lieu le jeudi 29 novembre, présenteront des parcelles de l’histoire des villes de Saint-Georges et de Québec.

À lire également : «Sept nouvelles expositions à l’affiche au centre culturel Marie-Fitzbach»

En observant la collection des Beaucerons Hélène Paquet et Martial Drouin, les gens de la région découvriront une multitude de cultures étrangères.

À la recherche de crèches toutes différentes les unes des autres depuis une quinzaine d’années, le couple en possède maintenant qui sont en provenance du Mexique, de la République dominicaine, de Cuba, du Guatemala, du Venezuela, de l’Espagne et de la Russie, notamment.

Les visiteurs pourront s’asseoir dans la salle d’exposition «Aloha» et observer l’artiste peintre Geneviève St-André à l’oeuvre à plusieurs reprises au cours des prochains mois.

Leur exposition Nouvelle agréable – Un sauveur enfant nous est né! compte aussi des items uniques en cristal, récoltés ici et là au fil du temps.

L’artiste peintre Geneviève St-André, de son côté, fera voyager les Beaucerons à Hawaï, d’où elle revient tout juste, avec Aloha. Elle y présentera des œuvres dont l’inspiration est tirée de la culture hawaïenne ancestrale et de la beauté de ses îles.

Elle peindra d’ailleurs régulièrement devant le public, selon un horaire affiché sur sa page Facebook, afin de donner la chance aux gens d’être en contact avec elle et d’assister à l’évolution de son œuvre.

Histoire locale et québécoise

Les familles Morency et Jacob, qui ont façonné l’histoire locale à leur façon, entre autres par leur présence active dans l’activité commerciale de Saint-Georges, seront mises de l’avant dans Pleins feux sur les Morency-Jacob. C’est donc le parcours de ces bâtisseurs qui sera présenté au quatrième étage du centre d’art et d’expositions.

Les dix artistes qui ont illustré les pages du livre pour enfants «L’enfant au sac à dos» de l’auteure et artiste Sophie Ruel.

Mona Sirois, de la Maison O’Neill, a quant à elle fouillé les archives photographiques de la ville de Québec entre 1850 et 1950 afin de répondre à la question «Est-il tombé plus de neige cet hiver que l’hiver précédent?».

Elle a classé ses trouvailles sous plusieurs thèmes, soit les travaux d’hiver, les sports d’hiver et le déneigement, dans Un siècle de neige en photos.

Littérature jeunesse

Dans l’exposition L’enfant au sac à dos, l’auteure et artiste Sophie Ruel dévoile chacune des pages de son nouveau livre pour enfants, lancé le 29 novembre, en grands formats.

Les œuvres des dix artistes de la Beauce qui ont participé à ce projet, soit France Quirion, Marie Jacques, Johanne Maheux, Geneviève St-André, Alain Lapierre, Louise Champagne, Joseph-Richard Veilleux, ainsi que ses enfants Pénélope Comtois, Noé Comtois et elle-même, s’y retrouvent également.

La version originale de son ouvrage est d’ailleurs disponible pour consultation sur place. Quelques bancs sont installés dans la salle pour ceux et celles qui aimeraient le voir de plus près.

Artistes et Artisans de Beauce

L’exposition «Sept» est présentée dans le corridor du quatrième étage du centre culturel Marie-Fitzbach.

Vie de château, présentée par l’artiste peintre François Lapierre, compte des tableaux allant du style figuratif au style abstrait qui plongent les visiteurs dans un univers médiéval où se côtoient comique, tragique, mousquetaires et dragons.

Sept, collectif réalisé par les artistes membres d’Artistes et Artisans de Beauce, offre enfin diverses interprétations de ce nombre sacré, qui symbolise l’achèvement et la totalité. Qu’on y aperçoive sept étoiles, sept coureurs ou encore le parc des Sept-Chutes, le chiffre sept sera toujours présent.

Rappelons que les personnes intéressées pourront visiter ces expositions jusqu’au 10 février 2019 (20 janvier pour les crèches) les lundis et les vendredis, entre 12h et 19h, du mardi au jeudi, de 12h à 20h30, ainsi que les samedis et les dimanches, entre 11h et 17h.

Poster un Commentaire

avatar