Les anecdotes et les expériences personnelles de Pierre-Luc Pomerleau

Les anecdotes et les expériences personnelles de Pierre-Luc Pomerleau

L'humoriste Pierre-Luc Pomerleau sera de passage à Saint-Georges le samedi 26 janvier 2019.

Crédit photo : Gracieuseté

Après avoir assuré la première partie de François Bellefeuille à plus de 500 reprises, l’humoriste Pierre-Luc Pomerleau parcourt maintenant le Québec avec son premier spectacle solo en carrière. Il présentera d’ailleurs son one-man-show au Cabaret des Amants deux fois plutôt qu’une le samedi 26 janvier, à 16h et à 20h.

À lire également : «Le plus fort au monde en supplémentaire»

«J’ai rodé mon spectacle pendant deux ans. Au début, je le présentais de A à Z de façon très sporadique, soit une fois par mois ou mois et demi environ, et depuis que la première tournée de François s’est terminée après 437 soirs, je l’offre une à deux fois par semaine dans son entièreté», explique-t-il.

Ayant dorénavant franchi le cap des 100 représentations pour son propre spectacle, Pierre-Luc Pomerleau apprécie de plus en plus de monter sur scène aux quatre coins de la province.

«Le texte ne bouge plus depuis une quarantaine de spectacles déjà. Je prends donc plaisir à livrer le tout devant les gens, sans être trop dans ma tête», ajoute le principal intéressé.

Notons qu’il continue de réchauffer les planches pour son collègue François Bellefeuille, à l’occasion de son second one-man-show en carrière intitulé «Le plus fort au monde». Il est présent à 75 % de ses présentations.

Humour personnel

En plus de mettre de l’avant des anecdotes personnelles concernant son côté «assez maladroit» et des expériences telles que son nouveau rôle de papa d’un petit garçon, Pierre-Luc Pomerleau joue de son humour «très analytique» devant le public.

«J’aime décortiquer les choses. J’explique par exemple que j’aimerais avoir une bedaine parce que je trouve qu’à un certain âge, c’est le signe que tu as réussi dans la vie», précise-t-il.

Il estime d’ailleurs que les spectateurs de sa génération, entre la vingtaine et la quarantaine, se reconnaîtront assurément dans ses propos.

«Lorsque vient le temps de rénover, je ne suis pas très manuel, donc je me choque facilement. Je deviens également impatient quand je dois expliquer des trucs technologiques à mon père. J’aime exposer ce genre de situations embarrassantes aux gens», conclut l’humoriste.

Les billets pour le spectacle de Pierre-Luc Pomerleau sont en vente au coût de 28 $ à la billetterie des Amants de la Scène, par téléphone au 418-228-2455 ou encore sur le site Web du diffuseur.

À noter que la représentation de 20h affiche présentement complet. Quelques places sont encore disponibles pour celle de 16h.

Poster un Commentaire

avatar