Les Rossignols offrent deux prestations colorées

La chorale georgienne les Rossignols a bouclé une année charnière avec son concert intitulé <I>Graffiti<I> les 21 et 22 avril dernier à l’auditorium de la Polyvalente Saint-Georges.

Composé d’une cinquantaine de jeunes âgés de 7 à 18 ans, le chœur dirigé par Anne-Marie Fortin a offert deux prestations colorées à plus de 360 spectateurs. La mise en scène du spectacle plongeait l’auditoire à l’an 4949 où des citoyens découvrent le monde de 2017 grâce à un graffiti. «Nous avons offert un répertoire varié qui a fait découvrir plusieurs styles musicaux aux choristes ainsi qu’au public. Ça a été très bien apprécié», commente Mme Fortin ravie des deux représentations.

Soulignons que pour trouver le nom de ce concert, le chœur s’est inspiré de la pièce On écrit sur les murs qui a été popularisée au Québec en 2016 par le groupe Raffy. Au total, il y a eu 18 numéros agrémentés de l’accompagnement musical de Johanne Bolduc et de Laura Beaudoin, au piano.

Toute une année

La 49e saison des Rossignols aura été une année fertile en projets en plus du concert printanier. «Nous avons eu une très grosse année. Nous avons chanté avec Robby Johnson, interprété l’hymne national au Centre Vidéotron, puis nous l’avons aussi participé au défi 24 DH. Ce sont tous des projets mémorables pour les Rossignols», commente la directrice du chœur.

L’an prochain, les Rossignols ont l’intention de célébrer en grand le 50e anniversaire de la troupe.