Romans policiers à saveur beauceronne

Jason Lafontaine jlafontaine@leclaireurprogres.ca

Romans policiers à saveur beauceronne
L'auteur Louis Nolet avec un exemplaire de ses deux romans. (Photo : gracieuseté)

LITTÉRATURE. Après la sortie de son premier roman, Aucun Regret, en 2020, l’auteur Louis Nolet signe un deuxième roman policier, Le Complot, dont l’intrigue prend également place en Beauce.

Bien que M. Nolet réside à Québec, il a choisi de faire de la Beauce le théâtre où se déroule l’action de ses livres d’enquête. Il explique son choix ainsi : « J’ai passé de nombreuses années à parcourir en motocyclette la région de Chaudière-Appalaches, plus particulièrement la Beauce ». Il ajoute qu’il a toujours trouvé la région séduisante. Il affirme d’ailleurs s’être efforcé de rendre les descriptions des lieux agréables à lire. « Mon plus grand souhait est que mes livres procurent aux lecteurs autant de plaisir que j’en ai eu, moi, à les écrire », indique-t-il. L’intrigue des deux romans se passe au siècle dernier, dans les années 1950 et 1960. 

Mentionnons que l’auteur a édité lui-même ses romans et a fabriqué chaque exemplaire de ses propres mains, ayant réalisé lui-même l’impression des pages et la reliure du livre. M. Nolet indique avoir fait imprimer environ 70 copies du premier tome, Aucun Regret, et 45 copies du deuxième tome, Le Complot. Même la couverture du premier roman a été dessinée par l’auteur, qui a été artisan de profession et a étudié en arts visuels. Une question de nécessité, dit-il, car trouver un éditeur s’est avéré difficile. En effet, M. Nolet indique avoir essuyé presque une dizaine de refus de la part des éditeurs auxquels il avait envoyé le manuscrit de son premier roman. 

Les deux romans policiers sont uniquement disponibles en bibliothèque, notamment dans celles municipales de Saint-Georges, Beauceville, Saint-Joseph et Sainte-Marie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
jacqueline fortin
jacqueline fortin
1 mois

À la lecture de ce roman en 2 tomes, j’ai eu le plaisir de suivre l’enquêteur Lucien Delmire. Je faisais mes propres scénarios mais je me faisais berner au détour de revirements de situations. Et à ue dire du plaisir d’en discuter avec mes compagnons de lecture, chacun, chacune ayant une idée différente sur qui est le, la ou les coupables dans des lieux si bien décrits qu’on y est presque. Nous nous mettons donc à la recherche d’indices qui pourraient nous mener au coupable avant même l’inspecteur Lucien! Une mini-série pour notre imaginaire!