Une deuxième édition réussie pour le Beauce Rock

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Une deuxième édition réussie pour le Beauce Rock
De nombreux festivaliers se sont donné rendez-vous pour cette deuxième édition du Beauce Rock. (Photo : (Photo gracieuseté - Beauce Rock))

CULTURE. Le festival « Beauce Rock » a eu lieu du 30 juin au 2 juillet dernier sur un terrain vaste près de Beauceville au 829, Grande-Ligne à Saint-Odilon-de-Cranbourne. Selon l’organisation, cette deuxième édition a été une réussite sur toute la ligne.

« Autant les festivaliers, les artistes, les bénévoles que l’organisation ont apprécié l’événement. Ça fait du bien de pouvoir tous se retrouver, sans mesure, après deux ans de pandémie. En trois jours, nous avons eu plus de mille visiteurs et près de 500 personnes ont installé un campement », indique Jimmy Larochelle, coorganisateur de ce festival.

Lors de la première soirée, les festivaliers étaient déjà présents en grand nombre avec la présence de Loïc et Co, Pierre-Luc Dumaresq, surnommé L’Gaspésien, et les Moineaux. Il a été possible d’entendre tout au long de la soirée plusieurs succès rock ainsi que des classiques québécois.

Lors des deux jours suivants, de 13 h jusqu’aux petites heures du matin, plusieurs groupes connus, dont les deux têtes d’affiche Mononc’ Serge et Groovy Aardvark, sont montés sur la scène. Trois hommages, soit à Metallica, à Rage Against The Machine et à Bob Bissonnette, ont également été réalisés par AlcoholicA, par In the Name of Rage et par La Machine à Scorer lors de cette fin de semaine de festivités.

Les autres groupes qui ont performé sur la scène le vendredi et le samedi sont Les Pistolets Roses, Irish Moutarde, Cheese Band, Banger’s Club, No Cans Unexxxeptable, Steph St-Pierre et Luc et MarieJo. Sur place, plusieurs services ont été offerts aux festivaliers, dont des campements, de la restauration, un bar et des toilettes, des éléments qui seront tous de retour pour la troisième édition.

« On est vraiment le nouveau Woodstock. Le nouvel emplacement et l’offre de campement ont été très appréciés. Ce n’est pas encore certain à 100 %, mais je m’attends à ce que l’on soit de retour l’an prochain à la même place », conclut M. Larochelle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires