Dans l’univers des Jarrets Noirs

Hubert Lapointe redaction@beaucemedia.ca

Dans l’univers des Jarrets Noirs
« Santé! » (Photo : Beauce Média - Hubert Lapointe)

Dans le cadre de la tournée « Mangeons Local plus que jamais! » de l’Union des producteurs agricoles (UPA), tenue le vendredi 6 août dernier, France Beaudoin, porte-parole de l’initiative pour la Chaudière-Appalaches, était de passage à l’entreprise Houblon des Jarrets Noirs de Saint-Bernard.

Plus précisément, l’animatrice était en compagnie d’une quinzaine de représentants d’organisations de la région, avec qui elle a visité cinq producteurs: la Ferme Phylum de Saint-Nicolas, la Ferme Rustique de Sainte-Croix, Les Bleuets du Vire-Crêpes de Lévis, la Ferme Caprijol de Saint-Gervais et enfin, Houblon des Jarrets Noirs de Saint-Bernard.

« Quelle belle journée! Les gens que nous avons rencontrés sont fabuleux. C’est du monde allumé, qui donne le goût. Je ressors d’ici « crinquée »! […] J’ai fait du bœuf, de la chèvre, du lait, et j’ai mangé la meilleure crème glacée aux bleuets de la Terre! », a-t-elle affirmé, d’avis que tout un chacun gagnerait à aller chercher sa tomate (par exemple) directement dans un champ. « C’est meilleur, plus frais, plus vitaminé, plus coloré… S’ils l’essayent, ils ne vont pas revirer de bord, j’en suis convaincue! »

France Beaudoin et le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, étaient impressionnés du travail que représente la production de houblon.

Paul Doyon, président de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches, a souligné que la tournée venait pallier l’annulation des Portes ouvertes sur les fermes du Québec pour une deuxième année consécutive en raison de la pandémie. Il s’agit également d’une façon d’inciter la population à télécharger l’application « Mangeons Local plus que jamais! » de l’UPA et à se réapproprier les produits locaux.

Quant à Houblon des Jarrets Noirs, la visite a notamment permis de découvrir que l’entreprise née en 2014 compte aujourd’hui 33 000 plans de houblon sur 33 acres de terrains, ce qui est suffisant pour sa centaine de clients microbrasseurs pour créer environ 13 millions de bières. Qui plus est, le projet « Biergarten des jarrets noirs » lancé cette année, qui permet aux promeneurs de pique-niquer tout en découvrant des bières de microbrasseries et en profitant de la présence de chansonniers, accueille quelque 3000 personnes par fin de semaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires