D’autres résidences détruites à Beauceville

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
D’autres résidences détruites à Beauceville
Le conseil municipal de Beauceville. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

La ville de Beauceville fait l’acquisition de cinq autres terrains au prix symbolique d’un dollar puisque les propriétaires se sont entendus avec le ministère de la Sécurité publique pour la démolition de leur résidence.

Les bâtiments se retrouvent sur l’avenue Lambert, la 122e Rue (2), 126e Rue et sur le chemin de la Rivière. Cela porte un total à neuf résidences démolies depuis les inondations d’avril 2019. Le maire s’attend à ce que d’autres dossiers se règlent dans les prochains mois et que quelques autres résidences soient démolies.

Quant aux commerces, il en reste encore une vingtaine sur les 56 commerces inondés qui n’ont toujours pas rouvert leurs portes, affirme le maire François Veilleux. Le Subway sera relocalisé dans le bâtiment du futur restaurant Normandie, dont la construction est amorcée. Le Valentine s’en ira dans un local dans l’ouest, au coin du pont.

Ressource partagée avec la MRC

Le directeur du service d’incendie de Beauceville, Daniel Fortin, voit sa tâche être modifiée quelque peu. Il sera partagé avec la MRC Robert-Cliche où il aura la tâche de mettre en commun le schéma de couverture de risque pour les municipalités.

La ville utilisera également les services d’inspecteur municipal et de conciliateur arbitre avec la MRC Robert-Cliche. Cinq personnes de la MRC seront autorisées à effectuer ce rôle, ce qui permettra à la ville d’ajouter du temps en ressources humaines au département de l’urbanisme, précise la conseillère, Marie-Andrée Giroux.

Elle ajoute également que ce service est particulièrement occupé depuis les inondations ainsi qu’avec la construction de nouveaux bâtiments sur le territoire de la municipalité. D’ailleurs, un projet de 24 logements, soit trois immeubles de huit appartements, sera construit dans les prochains mois.

Finances

La trésorière et directrice des finances de la municipalité, Mélanie Quirion, a déposé les états semestriels de la ville lors de la séance du conseil. Elle indique que la situation financière est sous contrôle malgré les inondations du printemps qui ont engendré des coûts importants. Elle s’attend à ce que l’année financière se termine avec un léger surplus en raison de l’augmentation des revenus de taxations dus à de nouvelles constructions et à la vente de terrains dans le parc industriel.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des