Défi OSEntreprendre: quatre étudiants du Cégep remportent le premier prix

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Défi OSEntreprendre: quatre étudiants du Cégep remportent le premier prix
Grégoire Dufresne et Félix Dubé-Morneau de Desjardins (aux extrémités) sont en compagnie des gagnants, Jean-Christophe Fortin, Alexandra Campeau, Marc-Antoine Nadeau et Édouard Bourque. (Photo : gracieuseté)

Le projet «Souper-bénéfice – Fondation Vincent Bourque» des étudiants Edouard Bourque, Alexandra Campeau, Jean-Christophe Fortin et Marc-Antoine Nadeau, a remporté le premier prix dans sa catégorie au Gala régional de Chaudière-Appalaches du Défi OSEntreprendre.

Le Gala, tenu au Cégep Lévis-Lauzon le 1er mai dernier rassemblait la trentaine de projets qui s’étaient démarqués à l’échelon local.

Les quatre étudiants ont représenté le Cégep Beauce-Appalaches (CBA) avec leur projet visant à venir en aide aux personnes atteintes de la sclérose latérale amyotrophique et à leur famille ainsi que d’appuyer la recherche sur cette maladie dégénérative.

En plus de remporter le premier prix dans leur catégorie ainsi que la bourse de 500 $ assujettie à ce prix, le projet ira en présélection en vue de la finale nationale du 12 juin prochain.

Prix Engagement local

La responsable du Défi OSEntreprendre au Cégep Beauce-Appalaches, Marie-Anne Moreau, a obtenu le Prix Engagement local. La conseillère pédagogique en entrepreneuriat souligne sa contribution exceptionnelle à la mobilisation, au recrutement et au rayonnement des initiatives de son milieu.

L’agente de projets au Défi OSEntreprendre, Marie-Ève Tanguay et Marie-Anne Moreau.

«Grâce à son engagement exceptionnel, ce sont plus de 66 étudiants qui ont participé au Défi OSEntreprendre cette année», souligne la directrice des études et de la vie étudiante, Lison Chabot.

Mme Moreau est fière que son travail et celui des étudiants rayonnent dans la région. «Dans cette édition du Défi, les étudiants ont démontré leur motivation et leur leadership afin de réaliser des projets entrepreneuriaux à portée sociale. Ils ont été très actifs et novateurs dans leurs approches et c’est ce qui permet au CBA de se démarquer du point de vue entrepreneurial», ajoute-t-elle par voie de communiqué.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des