Des centaines de pères Noël au centre culturel Marie-Fitzbach

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Des centaines de pères Noël au centre culturel Marie-Fitzbach
Martin Turcotte retrouve son âme d'enfant en parlant de sa collection. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins))

Martin Turcotte, collectionneur de Saint-Georges, possède plus de 450 pères Noël aux grandeurs, formes et habillements variés. Jusqu’au 15 janvier, les gens peuvent observer l’ensemble de sa collection au troisième étage du centre culturel Marie-Fitzbach.

D’aussi loin que se souvienne Martin Turcotte, Noël a toujours été une fête très décorée intérieurement dans sa famille. Conservant cette passion venant surtout de sa mère, il a créé un grand village de Noël à son domicile en plus de démarrer des collections de Casse-Noisette et de pères Noël. Ce second personnage est mis en valeur dans l’exposition Ribambelle de pères Noël.

« Mon but n’était pas de concevoir une collection au départ. En faisant des recherches, c’est rapidement devenu une passion. Il faut dire que j’ai un bon côté brocanteur », dit M. Turcotte.

Seulement 20 % des pères Noël représentent des cadeaux offerts à Martin Turcotte pour enrichir sa collection. De nombreuses pièces ont été achetées par lui-même aux États-Unis, dans des marchés aux puces et autres endroits dont il tient à garder le secret.

« Honnêtement, je ne connais pas la provenance exacte de tous ces pères Noël. La plupart des modèles ne sont pas vendus au Québec. En regardant les détails, on comprend que chaque père Noël possède sa propre histoire », indique Martin Turcotte.

Personnage très occupé

Motocycliste, pompier, cowboy, capitaine de bateau, golfeur, planchiste, footballeur… le père Noël pratique plusieurs métiers et loisirs si l’on se fit aux différentes représentations du personnage dans cette exposition.

L’homme à la barbe blanche possède parfois le teint noir ou la forme de saint Nicolas, évêque de l’ère chrétienne qui distribuait des friandises aux enfants le jour de Noël. On le retrouve également dans son costume rouge traditionnel, en compagnie de quelques mères Noël.

« J’ai un coup de cœur pour celui grimpant sur une échelle pour accrocher des décorations à un sapin. Tout ce travail représente beaucoup en recherche et investissements. C’est un héritage à la valeur inestimable que je léguerai à mes enfants et petits-enfants », mentionne M. Turcotte.

L’exposition est accessible gratuitement du lundi au vendredi de 10 h à 18 h et le samedi de 10 h à 17 h (fermée les 24 et 25 décembre, ainsi que les 31 décembre et 1er janvier). Le port du masque est obligatoire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires