Des commerces ferment leurs portes de manière préventive

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Des commerces ferment leurs portes de manière préventive
Nathalie Gouin, coiffeuse au Salon Bel-Coupe, reste optimiste même si elle perdra des revenus comme travailleuse autonome. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Pour l’instant, la Loi sur la santé publique n’exige pas la fermeture de tous les commerces à cause de la pandémie du COVID-19. Malgré tout, plusieurs d’entre eux ont choisi de «prendre une pause» préventive.

MISE À JOUR : Dès minuit ce soir (23 mars), tous les centres commerciaux devront fermer leurs portes jusqu’à nouvel ordre. Seulement les épiceries, pharmacies et SAQ pourront accueillir le public. Les salons de coiffure et d’esthétique devront aussi cesser leurs opérations. 

Coiffeuse au Salon Bel-Coupe à Saint-Georges, Nathalie Gouin a accueilli ses derniers clients le mercredi 18 mars. Elle n’a fixé aucune date précise pour son retour au travail.

«Je le fais pour ma santé et celle de mes clients. C’est impossible de faire mon travail en gardant une certaine distance. Par conscience sociale, on doit faire notre part pour s’en sortir plus rapidement et que ça revienne à la normale», indique Mme Gouin.

Elle comprend toutefois que d’autres coiffeurs et employés en esthétique hésitent toujours à fermer leurs portes. «C’est certain qu’on perd de l’argent comme travailleur autonome. Il y aura des solutions pour nous aider avec les banques et le gouvernement», dit Nathalie Gouin.

Grands magasins

Au Carrefour Saint-Georges, presque toutes les boutiques sont maintenant fermées. Elles affichent différents messages sur leur devanture, dont le ton général spécifie que la fermeture sert à protéger les employés et la clientèle. Quelques boutiques invitent les gens à magasiner en ligne.

Au Carrefour Saint-Georges, presque toutes les boutiques sont maintenant fermées.

Lors de notre passage, les allées du centre commercial étaient pratiquement désertes. Toutes les tables et chaises avaient été retirées de l’espace bouffe, ceci afin d’éviter le flânage et les rassemblements.

Ailleurs en ville, quelques grandes chaînes de magasins, dont l’Équipeur, Ameublements Tanguay et Renaud-Bray, ont également fermé leurs portes de façon temporaire.

«La situation entourant la COVID-19 constitue un défi jamais vu pour notre entreprise. Nous remercions tous les intervenants qui travaillent jour et nuit à réduire la propagation de la COVID-19 et à soigner ceux qui en sont atteints», a écrit Jacques Tanguay, vice-président d’Ameublements Tanguay, sur la page Facebook de la compagnie.

Rappelons que les épiceries et pharmacies restent accessibles au public, mais à des heures réduites et en respectant des mesures hygiéniques plus sévères.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des