Des conseils juridiques vulgarisés pour les entrepreneurs

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Des conseils juridiques vulgarisés pour les entrepreneurs
Me Sylvie Bougie offre un outil pratique et accessible avec «Éviter les pièges en affaires».

Avocate en droit des affaires depuis 2006, Me Sylvie Bougie souhaitait aider autrement les futurs et actuels entrepreneurs à se démêler dans les dédales juridiques avec son livre «Éviter les pièges en affaires».

Originaire de Saint-Georges, cette dernière est fondatrice de Vigi Services Juridiques, cabinet d’avocats d’affaires à Québec ayant aussi une succursale à Vallée-Jonction.

«À travers ma pratique, j’ai réalisé qu’il existait des livres sur des sujets comme le marketing et les plans d’affaires, mais presque rien au niveau juridique. En publiant des informations sur mon blogue (vigiquebec.com/blogue), je voyais d’ailleurs des clients me demandant comment se procurer des livres là-dessus», dit-elle.

Sylvie Bougie se faisait également poser de nombreuses questions lorsqu’elle animait différents cours de lancement d’une entreprise.

«Les notions fiscales amènent souvent plusieurs interrogations. Dans mon livre, je consacre entre autres un chapitre sur l’actionnariat en expliquant par exemple comment intégrer de nouveaux actionnaires dans une compagnie existante», explique celle-ci.

Un peu de tout

Le livre ratisse large dans ses sujets, allant de la simple immatriculation de l’entreprise à des concepts plus spécifiques comme les engagements de non-concurrence et les contrats de service avec les travailleurs autonomes.

Au fil des sections, l’auteure donne plusieurs exemples généraux et reliés à des expériences personnelles. Les aspects plus techniques sont mis en valeur dans la section «Sous la loupe», mais toujours dans un langage accessible.

«Je veux enlever la peur des avocats chez les entrepreneurs. Comme les avocats en droit des affaires sont aussi situés surtout dans les grandes villes, ça permet d’avoir accès à des infos plus rapidement», admet Sylvie Bougie.

Elle espère que son travail encouragera plus de Québécois à se lancer en affaires et à utiliser les services d’un conseiller juridique au besoin.

«Se lancer en affaires, c’est souvent naviguer sur une mer agitée. C’est pourquoi je veux mettre en lumière les aspects les plus à risque lorsqu’on est entrepreneur», écrit Me Bougie dans son livre.

On peut en savoir plus sur celui-ci en visitant le site dédié au livre.  

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire également : «Des conseils juridiques vulgarisés pour les entrepreneurs» […]