Des couples qui battent de l’aile et un héritage à partager pour la 40e saison du Ganoué

Photo de Amélie Carrier
Par Amélie Carrier
Des couples qui battent de l’aile et un héritage à partager pour la 40e saison du Ganoué
André Mercier, auteur de la pièce «Le 2 de pique» et comédien de la troupe Les Cabochons, Pierre Boucher, comédien de la troupe Les Amuses-Gueules, Marie-Claude Paradis, présidente du conseil d'administration du Théâtre du Ganoué, et Annie Gignac, comédienne de la troupe Minute. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Transportés au domicile de Maurice et Fernande pendant les vacances de la construction, au chalet familial de Félix ou encore au sein d’une famille qui devra respecter les dernières volontés d’un proche défunt, les amateurs de comédies estivales découvriront différents univers à l’occasion de la 40e saison du Théâtre du Ganoué qui débutera le vendredi 21 juin prochain, à Saint-Prosper.

À lire également: «Trois aînés semi-autonomes s’amusent au Théâtre du Ganoué»

Pour souligner ce 40e anniversaire, les commanditaires, les partenaires et les anciens présidents de la corporation recevront prochainement une invitation les conviant à une soirée cocktail de type 5 à 7 qui aura lieu lors du mercredi 19 juin.

«L’année 2019 est synonyme de fête. Ça fait maintenant 40 ans que le théâtre existe et qu’il procure des émotions telles que le rire, la joie et parfois même la tristesse aux gens de la région et des environs», souligne la présidente du conseil d’administration du Théâtre du Ganoué, Marie-Claude Paradis.

André Mercier, auteur et comédien de la pièce «Le 2 de pique».

Cet événement sera donc l’occasion de remercier toutes les personnes ayant contribué, activement et de façon bénévole pour la plupart, au succès des saisons théâtrales qui se sont déroulées au cours des quatre dernières décennies.

Des habitués du coin

Comprenant un bar, une terrasse et un accès facile pour les visiteurs en fauteuil roulant, le théâtre recevra cette année les trois mêmes troupes que l’an dernier.

Du 21 juin au 14 juillet, la troupe Les Cabochons présentera la pièce intitulée Le 2 de pique. Celle-ci racontera l’histoire d’un travailleur de la construction, de sa conjointe et de son fils, qui décident, sans le savoir, d’organiser des soirées avec leurs amis respectifs au même endroit et au même moment.

«Il s’agit d’une comédie légère de style vaudeville rédigée sous ma plume, d’après une idée originale de Guy Boutin. C’est Mario Boutin qui en signe la mise en scène», explique l’auteur et comédien André Mercier.

Écrite par Rébecca Deraspe et mise en scène par David Grenier, la deuxième pièce de la saison, Peau d’ours, mettra ensuite en vedette une mère de trois enfants plutôt stricte et rangée, un mari psychologue qui aime s’écouter parler, une hypocondriaque survoltée et un amoureux de la forêt.

Annie Gignac, comédienne, et David Grenier, metteur en scène.

Elle sera offerte au public par la troupe Minute, du 18 juillet au 4 août.

«Les personnages auront droit à une fin de semaine mouvementée remplie de rebondissements, de frictions, de pièges à ours, de pieds arrachés (ou pas) et de lièvres morts», indique la comédienne Annie Gignac.

Pour terminer l’été en beauté, c’est la troupe Les Amuses-Gueules qui sera à l’honneur avec sa pièce Les héritants, du 8 au 31 août.

«Tout comme la politique ou la religion, il est toujours délicat d’aborder le sujet de l’argent dans une famille. Mais qu’en est-il quand il s’agit d’un héritage? Qui en bénéficiera le plus? C’est ce que vous découvrirez dans cette comédie dramatique ponctuée de répliques cinglantes et portée par un texte raffiné qui porte à réfléchir», mentionne le comédien Pierre Boucher.

Vers une clientèle semblable

Le Théâtre du Ganoué ayant atteint un taux d’occupation «exceptionnel» de 80 % durant l’été 2018, Mme Paradis dit avoir bon espoir d’égaler de nouveau cet achalandage grâce au professionnalisme des troupes qui récidivent pour une deuxième saison consécutive.

Marie-Claude Paradis, présidente du CA du Théâtre du Ganoué.

«Il n’était pas rare d’accueillir plus de 150 spectateurs par soir sur une capacité totale de 200 personnes l’année passée. Nous croyons fortement que 2019 sera aussi de bon augure», confie-t-elle.

Prendre part aux représentations

Les représentations auront toujours lieu du jeudi au dimanche, dès 20h, à l’exception du premier et du dernier week-end qui ne compteront que deux soirs, soit les 21 et 22 juin ainsi que les 30 et 31 août.

Le prix des entrées individuelles sera fixé à 20 $ par personne, tandis que les billets de saison seront en vente au coût de 50 $ jusqu’au dimanche 14 juillet prochain. Il est d’ailleurs possible de s’en procurer dès maintenant en téléphonant au 418-594-5000.

Notons que ceux et celles qui aimeraient obtenir plus d’informations au sujet des différents forfaits incluant le souper ou l’hébergement peuvent également visiter le site Web www.theatreduganoue.com.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des