Des digues anti-inondations fabriquées en Beauce

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Des digues anti-inondations fabriquées en Beauce
Voici la digue déployée à Laval. (Photo : gracieuseté)

Deux entreprises beauceronnes, Tremac Inc de Saint-Joseph et Bois Innovex de Saint-Georges fabriqueront prochainement les nouvelles digues anti-inondations Citadel.

L’entreprise Distribution GFS Canada a choisi de faire fabriquer ses digues anti-inondations par deux entreprises de la Beauce. L’assemblage du produit est réalisé à Saint-Georges et envoyé partout au Canada et aux États-Unis, précise Jean-François Cloutier, responsable de la vente en Amérique du Nord.

«Si on a choisi de faire fabriquer notre produit en Beauce, c’est que premièrement la Beauce est une région renommée pour le bois et un des éléments de notre barrière anti-inondation c’est une structure en bois. Être près de la ressource c’est un avantage», ajoute-t-il. La compagnie Bois Innovex de Saint-Georges réalise cette structure.

La seconde entreprise, Tremac de Saint-Joseph est un des principaux fournisseurs de sacs. «Ils rayonnent pas mal à travers le Québec comme une des principales compagnies qui fournit l’emballage au monde agricole», souligne M. Cloutier.

Les digues anti-inondations conviennent moins aux citoyens en raison de leur coût et de la difficulté de faire remplir la digue de sable entre autres avec une pelle mécanique ou une bétonnière. «Nous on fait affaire plus généralement avec les villes, arrondissements ou les entreprises», souligne M. Cloutier.

Les digues seront donc produites au Québec dès janvier 2020 et seront destinées au marché nord-américain.

Facile à installer

Les digues anti-inondations vient répondre à plusieurs problématiques en réduisant au minimum l’intervention humaine qui se limite à installer et déployer une digue de polypropylène de 15′ X 3′ X 3′ en 30 secondes. Par la suite, la digue est remplie mécaniquement de sable en cinq minutes.

Il est possible d’ajouter autant de sections que désiré, donc en quelques heures, des centaines de pieds de digues peuvent être déployés. «On peut faire un kilomètre en deux heures quand on a l’équipement qu’il faut», expose M. Cloutier. De plus, le produit garantit aux riverains une sécurité jusqu’à trois mètres de hauteur. Les digues sont déployées au Canada depuis 2012.

De nombreuses villes ont choisi les digues de protection dont Calgary et Medicine Hat en Alberta, Langley en Colombie-Britannique ainsi que L’Ancienne-Lorette (digue présente à l’année), Montréal et Laval au Québec. Des ventes ont également été effectuées en Hollande, au Royaume-Uni, en Irlande et aux États-Unis.

L’entreprise sollicite les villes du Québec, la Sécurité publique et le ministère des Transports à utiliser ces digues de protection afin de limiter les dommages aux infrastructures.

Pour en savoir plus, consultez le www.citadelprotectionbarrier.com

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des