Des prévisions budgétaires de 258 M$

Des prévisions budgétaires de 258 M$
Fabien Giguère, Patrick Beaudoin et Normand Lessard du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin. (Photo : (Photo gracieuseté))

ÉDUCATION. Le Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a présenté, le 29 juin, ses prévisions budgétaires pour l’année 2021-2022 qui s’élèvent à 258 M$.

Comme l’année dernière a connu plusieurs soubresauts à cause de la COVID, le CSSBE a choisi de comparer ses résultats avec l’année 2019-2020. Par rapport à cette année de référence, l’augmentation est de l’ordre de 9 %.

Selon le nouveau directeur général Fabien Giguère, la hausse des dépenses est principalement due au réinvestissement gouvernemental dans certains secteurs d’activité, à l’augmentation du nombre d’élèves et la hausse des salaires du personnel.

Ainsi, une augmentation de l’ordre de 8,4 M$ est inscrite au poste des Activités de soutien à l’enseignement et à la formation. Une bonification d’un million $ servira pour des actions assurant un seuil minimal de services dans chaque école, et une enveloppe de 1,4 M$ est ajoutée pour du soutien additionnel à la consolidation des apprentissages.

Il est à noter que le ministère de l’Éducation n’a pas encore transmis ses règles budgétaires et que ces chiffres pourraient être modifiés.

Deux nouvelles classes

La CSSBE a annoncé la création de deux nouvelles classes spécialisées dans le secteur de la polyvalente Benoît-Vachon. La première offerte à des élèves avec un trouble du spectre de l’autisme.

La seconde, qui desservira tout le territoire de Chaudière-Appalaches, recevra des élèves ayant des déficiences intellectuelles profondes.

Par ailleurs, mis à part l’école La petite Abeille de Saint-Cyprien, qui a fermé ses portes le 30 juin, aucune autre fermeture d’écoles n’est prévue à moyen terme.

Investissements

L’effet de la COVID a eu également une répercussion dans les montants prévus pour les investissements qui baissent de 10 M$ par rapport à l’an dernier. « Le gouvernement a devancé certaines dépenses pour soutenir l’économie », indique Patrick Beaudoin, directeur des finances.

Le budget d’investissement de cette année est revenu au niveau de celui de 2019-2020.

Taxes scolaires

Le ministère de l’Éducation a déterminé un taux de taxes uniforme pour tout le Québec. Ainsi, les contribuables continueront de défrayer 10,54 cents du 100$ d’évaluation, soit le même taux que l’an dernier.

Les pertes de revenus engendrées par ce taux unique sont compensées par une subvention équivalente du Ministère.

Rappelons que le CSSBE dessert plus de 18 600 élèves par l’entremise de ses 57 établissements scolaires répartis dans 55 municipalités.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires